En ligne...

lundi, 08 juin 2015 11:39

Naissance de l'Association Des Mixeurs (ADM)

Écrit par

admJ'ai appris la semaine dernière par un collègue mixeur la naissance d'une nouvelle association professionnelle : l'Association Des Mixeurs (aka ADM).

http://associationdesmixeurs.blogspot.fr

L'association officiellement en activité depuis mai 2015, compte déjà une soixantaine d'adhérents.

A noter qu'il s'agit pour l'instant d'un site web temporaire.

De l'extérieur, difficile de comprendre les motivations du CA vis à vis de l'AFSI, à moins que cette dernière ne soit dorénavant reservée qu'aux preneurs de son ? Et dans ce cas, ne faudrait-il pas monter aussi, dans le même esprit que l'Association Des Artistes Bruiteurs (ADAB), une Association des Monteurs Paroles et Son (AMPS) pour laquelle j'adhérerais volontiers ?

Si les intéressés peuvent nous en dire plus...

Voici les conditions d'admission :

Pour poser sa candidature en tant que Membre (de pleins droits), le candidat devra être en activité et justifier d'avoir effectué au minimum, lors des cinq (5) années précédant sa demande d’admission, les travaux suivants :

  • mixage de cinq (5) films (fiction ou documentaire) de long métrage, ou
  • 50 jours d'enregistrement (post-synchronisation et/ou bruitage) de films de long-métrage, ou
  • mixage de dix (10) téléfilms (unitaire ou épisode de série) ou films documentaires, ou
  • 100 jours d'enregistrement (post-synchronisation et/ou bruitage) de téléfilms (unitaire ou épisode de série), ou
  • mixage de doublage de 10 films de long métrage, ou
  • 100 jours d'enregistrement de doublage de films de long métrage

Les critères sont panachables suivant les équivalences suivantes :

  • un mixage d'un (1) film de long-métrage équivaut à dix (10) jours d'enregistrement (post-synchronisation et/ou bruitage) en long métrage,
  • un mixage d'un (1) film de long-métrage équivaut au mixage de deux (2) téléfilms (unitaire ou épisode de série),
  • un mixage d'un (1) téléfilm (unitaire ou épisode de série) équivaut à dix (10) jours d'enregistrement (post-synchronisation et/ou bruitage) en téléfilm,
  • un (1) mixage d'un doublage de films long métrage équivaut au mixage d'un téléfilm.

Pour ce faire le candidat devra produire tout document (filmographie, CV, etc ...) prouvant l'activité professionnelle requise pour son adhésion. Il sera du ressort du bureau d’examiner ces documents, d’évaluer la candidature, et de se prononcer sur la nouvelle adhésion.

Lu 2628 fois