Long indépendant, plusieurs questions mixage festival

Théorie et pratique du mixage cinéma, télé, radio, théâtral, événementiel, et multimédia (internet et jeu vidéo), du mono au multicanal.
Avatar de l’utilisateur
Papalou
+2 VU
+2 VU
Messages : 2163
Inscription : 18 mars 2005, 19:32

Re: Long indépendant, plusieurs questions mixage festival

Message non lu par Papalou »

thom_fourel a écrit : 24 nov. 2021, 18:09
Papalou a écrit : 23 nov. 2021, 10:58
Je ne sais pas qui t'a dit cela, mais ce n'est pas le cas, et les projectionnistes, sans leur faire offense, ne sont absolument pas formés à toucher le routing du mixage d'un DCP.

Si je peux me permettre un conseil, à ta place je mixerais en mono, et mettrais le tout dans le LCR (donc la même chose dans les 3 canaux de façade), et préparerais 3 pistes vides pour les arrières et le LFE.
Pourquoi mixer en mono mais mettre la même chose dans les 3 canaux du LCR ? Quitte à mixer en mono, autant tout mettre dans le C et rien ailleurs, sinon les spectateurs en salle vont avoir de drôles de sensation s'ils sont trop décalés par rapport au centre, sur la provenance des voix, non ?
Mettre le mono partout, c'est une solution simple et qui marche vraiment pas mal du tout, mais ce n'est évidemment pas parfait.
Et en baissant le LR de quelques dB par rapport au centre, ça marche encore mieux.

Et entre les salles pas très bien réglées, à la géométrie hasardeuse ou à l'acoustique franchement moyenne, on est quand même pas mal avec cette solution, même si ce n'est toujours pas parfait.
Batterie de cuisine Lagostina - Mixeur Kenwood - Four Sauter - etc...
Eliotbt
-20 VU
-20 VU
Messages : 5
Inscription : 20 nov. 2021, 10:55

Re: Long indépendant, plusieurs questions mixage festival

Message non lu par Eliotbt »

Merci pour vos retours à tous !
Papalou a écrit : 24 nov. 2021, 10:43 Ça date de 2012, et faisait référence à un LtRt matricé.
Si tu livres un DCP avec mixage stéréo, il sera lu tel quel.
Erreur de ma part, lorsque j'évoquais un mixage stéréo je pensais effectivement à réaliser moi même un mixage stéréo (ce qui me permettrait de garder un peu de spatialisation), et de le dématricer en LtRt, comme le dit Thom juste après :
thom_fourel a écrit : 24 nov. 2021, 18:09 Si le film joue beaucoup avec les musiques et la largeur, même en façade, une solution peut aussi être de travailler au mieux un mix stéréo, mais de le dématricer comme si c'était un LtRt, pour coller quelque chose d'un peu plus large sur ton DCP, notamment pour les musiques. Évidemment, ce dématriçage qu'on peut faire par plug-in de nos jours, serait une étape à vérifier en la faisant dans un endroit où tu peux écouter ce que ça donne, avant de mouliner le DCP. Mais disons que ça peut être une solution où tu ne passes par un studio pour vérifier que sur un temps court.
Reste que si je ne perds pas trop avec un mono, ça pourrait être bien plus simple pour moi.

Papalou a écrit : 23 nov. 2021, 10:58
Pour répondre plus précisément à ta question, si tu veux qu'à un moment L soit plus fort, ça ne marchera pas forcément pour ceux qui sont proches de l'écran et à droite dans la salle si celle-ci est large.
Donc tu me le déconseilles fortement même pour un bruit soudain (une porte qui claque, un tir de pistolet ou quelque chose du genre) ?

Papalou a écrit : 25 nov. 2021, 10:28 Mettre le mono partout, c'est une solution simple et qui marche vraiment pas mal du tout [...]
Et en baissant le LR de quelques dB par rapport au centre, ça marche encore mieux.

Et entre les salles pas très bien réglées, à la géométrie hasardeuse ou à l'acoustique franchement moyenne, on est quand même pas mal avec cette solution, [...]
Donc, tu me confirmes que 5.1, mixage Mono en C et en L/R avec quelques db en dessous, puis vide sur les autres canaux, c'est -si je pars sur du mono- le meilleur moyen de faire mon mixage et mon export ?

Papalou a écrit : 25 nov. 2021, 10:28 [...] mais ce n'est évidemment pas parfait. [...] même si ce n'est toujours pas parfait.
Qu'est ce qui fait que ce n'est "pas parfait" alors que c'était le format standard du cinéma jusqu'au 70's (peut être même fin 70-début 80 ?), et que ça reste encore un format utilisé occasionnellement sur des longs indés ?
Avatar de l’utilisateur
Brotools
Donateur en Argent
Donateur en Argent
Messages : 1881
Inscription : 28 avr. 2012, 18:17
Localisation : paris
Contact :

Re: Long indépendant, plusieurs questions mixage festival

Message non lu par Brotools »

Mixer en LCR, ça n’est pas juste « mettre les direcst en mono centre et tout le reste en stereo avec qlqs dB en moins ».... :roll:
D’où le « pas parfait » de Papalou....
Avatar de l’utilisateur
Papalou
+2 VU
+2 VU
Messages : 2163
Inscription : 18 mars 2005, 19:32

Re: Long indépendant, plusieurs questions mixage festival

Message non lu par Papalou »

Voilà, c'est ça.
Batterie de cuisine Lagostina - Mixeur Kenwood - Four Sauter - etc...
Takeo
-20 VU
-20 VU
Messages : 52
Inscription : 07 déc. 2014, 17:49

Re: Long indépendant, plusieurs questions mixage festival

Message non lu par Takeo »

Sur un système d'écoute stéréo tu ne pourras pas vérifier ton export LCR donc ça me paraît être risqué non? ;o
thom_fourel
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 260
Inscription : 22 août 2006, 17:47

Re: Long indépendant, plusieurs questions mixage festival

Message non lu par thom_fourel »

Brotools a écrit : 06 déc. 2021, 20:42 Mixer en LCR, ça n’est pas juste « mettre les direcst en mono centre et tout le reste en stereo avec qlqs dB en moins ».... :roll:
D’où le « pas parfait » de Papalou....
Je me permets, car il me semble que cette phrase ajoute un peu de la confusion. Ce que suggère Papalou, c'est mixer en mono et reporter le C mono moins fort sur LR (ce dont je persiste à dire que c'est moins pertinent que de tout mettre dans C, mais chacun ses manières). Là, toi, tu dis les directs au centre et "tout le reste" en stéréo avec quelques dB de moins, c'est différent, car ça sous-entend par exemple laisser les musiques et les ambiances/effets en stéréo, par exemple.

Plusieurs autres points :
- sans écoute LCR, doser le LCR est impossible, on est tous d'accord là dessus dans les conseils que l'on donne
- l'option d' une stéréo qu'on dématrice me paraît jouable, mais dans laquelle on joue pas au foufou sur le panoramique, et la vérifier ailleurs en croisant plein de doigts. Si je pense à cette option, c'est que c'est l'option que j'ai vu faire un étudiant de beaux arts quand il a vu son film, mixé dans Premiere Pro (si j'utilise le terme "mixé", c'est que le garçon avait fait un sacré boulot de niveaux, d'EQ, et d'acoustiques, sur le logiciel, vraiment), sélectionné au FID et donc vu en DCP.
- à mon sens, si l'enjeu sonore du film se passe de stéréophonie (principalement le problème se posera beaucoup sur le matériau musical, qui s'il est récent sera quasi nécessairement stéréophonique et sa réduction mono peut piquer les situations), mixer en mono peut être un bon garde fou, car des équilibres monophoniques, même si c'est pas facile à faire, ben... à mon sens ça se transporte plutôt très bien, mais ce n'est que mon avis.
Avatar de l’utilisateur
Brotools
Donateur en Argent
Donateur en Argent
Messages : 1881
Inscription : 28 avr. 2012, 18:17
Localisation : paris
Contact :

Re: Long indépendant, plusieurs questions mixage festival

Message non lu par Brotools »

Dématricer un stéréo "LoRo" en LtRt, c'est vieux comme le monde et ça marchote effectivement, mais encore faut il avoir le plug/soft qui fait ça bien et c'est cher, très cher (près de 600$ en premier prix)....
https://neyrinck.com/product/soundcode-ltrt-tools/
A ce prix là, on peut aussi choisir de prendre une journée en studio avec qlqun qui sait ce qu'il fait (si le boulot est bien préparé en amont)...
Eliotbt
-20 VU
-20 VU
Messages : 5
Inscription : 20 nov. 2021, 10:55

Re: Long indépendant, plusieurs questions mixage festival

Message non lu par Eliotbt »

Brotools a écrit : 06 déc. 2021, 20:42 Mixer en LCR, ça n’est pas juste « mettre les direcst en mono centre et tout le reste en stereo avec qlqs dB en moins ».... :roll:
D’où le « pas parfait » de Papalou....
Sauf que ce n'est pas ma question... Papalou me conseille de placer un mix Mono dans les 3 canaux d'un LCR, mais que ça ne sera pas parfait. Ma question est donc pourquoi ça n'est pas parfait alors que le mix Mono (1 canal), était le standard du cinéma jusqu'à fin 70 ?
Autrement dit, et je rejoins donc Thom, si un Mono mis en LCR n'est "pas parfait", pourquoi ne pas juste utiliser un vrai Mono (1 canal) ?
thom_fourel a écrit : 07 déc. 2021, 21:22
Brotools a écrit : 06 déc. 2021, 20:42 Mixer en LCR, ça n’est pas juste « mettre les direcst en mono centre et tout le reste en stereo avec qlqs dB en moins ».... :roll:
D’où le « pas parfait » de Papalou....
Je me permets, car il me semble que cette phrase ajoute un peu de la confusion.[...] Là, toi, tu dis les directs au centre et "tout le reste" en stéréo avec quelques dB de moins, c'est différent, car ça sous-entend par exemple laisser les musiques et les ambiances/effets en stéréo, par exemple.
Désolé, c'est pas ma branche! Ahah
Je voulais dire "tout le reste en LR", puisqu'on partait d'un mix mono placé en LCR !
thom_fourel a écrit : 07 déc. 2021, 21:22 - sans écoute LCR, doser le LCR est impossible, on est tous d'accord là dessus dans les conseils que l'on donne
C'est notamment la raison pour laquelle j'aimerais éclairer l'intérêt d'un Mono en LCR par rapport à un simple Mono !

thom_fourel a écrit : 07 déc. 2021, 21:22 - l'option d' une stéréo qu'on dématrice me paraît jouable, mais dans laquelle on joue pas au foufou sur le panoramique, et la vérifier ailleurs en croisant plein de doigts. Si je pense à cette option, c'est que c'est l'option que j'ai vu faire un étudiant de beaux arts quand il a vu son film, mixé dans Premiere Pro (si j'utilise le terme "mixé", c'est que le garçon avait fait un sacré boulot de niveaux, d'EQ, et d'acoustiques, sur le logiciel, vraiment), sélectionné au FID et donc vu en DCP.
C'est presque encourageant à lire !
thom_fourel a écrit : 07 déc. 2021, 21:22 - à mon sens, si l'enjeu sonore du film se passe de stéréophonie (principalement le problème se posera beaucoup sur le matériau musical, qui s'il est récent sera quasi nécessairement stéréophonique et sa réduction mono peut piquer les situations)
Admettons j'assume un mix Mono jusqu'au bout (en envisageant pas d'hypothétique remixage plus ample à l'avenir), si tu dis que c'est la musique qui subira le plus une réduction mono, est ce que je n'aurais pas intérêt à demander au compositeur de travailler sur du mono directement ? Désolé si la question vous semble à la ramasse.
Brotools a écrit : 08 déc. 2021, 14:24 Dématricer un stéréo "LoRo" en LtRt, c'est vieux comme le monde et ça marchote effectivement, mais encore faut il avoir le plug/soft qui fait ça bien et c'est cher, très cher (près de 600$ en premier prix).... [...]
A ce prix là, on peut aussi choisir de prendre une journée en studio avec qlqun qui sait ce qu'il fait (si le boulot est bien préparé en amont)...
C'est un devis ? Ahah
Le boulot bien préparé ça veut dire que j'ai fait un super stéréo moi même avant ? Ou plus que ça ?
Si jamais (l'information est toujours bonne), y a t il des petites différences à prendre en compte quand on mix en stéréo dans l'optique de le dématricer en LtRt ?

Encore merci à tous :)
Avatar de l’utilisateur
Brotools
Donateur en Argent
Donateur en Argent
Messages : 1881
Inscription : 28 avr. 2012, 18:17
Localisation : paris
Contact :

Re: Long indépendant, plusieurs questions mixage festival

Message non lu par Brotools »

Non, ça n’est pas un devis, je ne cherche pas de travail sur les forums, juste un conseil de bon sens je crois. :wink:
Quant à mettre une source (mix)l mono dans 3 canaux (LCR), ça n’a, à mon sens, aucun intérêt artistique ou technique particulier, autant rester en mono-centre.
thom_fourel
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 260
Inscription : 22 août 2006, 17:47

Re: Long indépendant, plusieurs questions mixage festival

Message non lu par thom_fourel »

Brotools a écrit : 10 déc. 2021, 08:43 Non, ça n’est pas un devis, je ne cherche pas de travail sur les forums, juste un conseil de bon sens je crois. :wink:
Quant à mettre une source (mix)l mono dans 3 canaux (LCR), ça n’a, à mon sens, aucun intérêt artistique ou technique particulier, autant rester en mono-centre.
Ah, ben voilà ! On est d'accord ! :wink:

Pour reprendre les questions d'Eliot :
- mixer en stéréo et décoder, outre le plug-in (il faudrait voir si le plug Neyrinck est encore si seul sur le marché, en tapant Prologic j'ai trouvé des alternatives sur kvraudio, sans évidemment savoir ce qu'elles valent), il faut vérifier le décodage quelque part pour voir si le dématriçage a pas fait n'importe quoi. Et grosso modo, mon conseil serait de ne pas faire n'importe quoi avec les pans, ça marche bien pour élargir un peu, de décoder un LoRo comme un LtRt, mais faut pas trop imaginer faire autre chose.
- sur la musique, si tu connais déjà le compositeur parle lui de cela, cela peut être une contrainte comme un autre, mais qui risque de ne pas faire plaisir, tout dépend le type de musique, en fait.

Enfin, et je pense que Brotools sera d'accord ; là on essaie de te donner les meilleurs conseils possibles, mais il faut avoir conscience qu'une écoute de cinéma, c'est des enceintes particulières, et que même en restant en mono, la texture te surprendra en salle. Et même dans une économie de la débrouille, il faudrait arriver à te trouver au moins de quoi écouter dans un endroit, que ça soit une salle amie (cinéma de quartier, du village, salle arts et essai etc) ou un studio équipé cinéma, pour éviter les trop grosses surprises, surprises qui dépendront beaucoup du type d'enceintes que tu auras utilisées en amont. Dans un contexte très fauché j'aurais tendance à conseiller de passer par quelques écoutes au casque, si les enceintes ne sont pas assez précises, tu entendras au casque des détails en plus. Même s'il faut absolument éviter le travail au casque qui n'a rien à voir dynamiquement avec une écoute aérienne, il est parfois plus simple quand on est mal équipé d'avoir un bon casque et de pouvoir y faire des écoutes ponctuelles de détails au besoin.

Voilà. Et surtout... bon courage !
Répondre