De l'usage de l'Ambisonic Format B (QUAD?)

Discussions théoriques et pratiques sur les différents rôles du son, en général... Et par extension les liens vers des sites intéressants, ou autres blogs et interviews.
Avatar de l’utilisateur
Brotools
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 1392
Inscription : 28 avr. 2012, 18:17
Localisation : paris
Contact :

De l'usage de l'Ambisonic Format B (QUAD?)

Message non lu par Brotools » 30 déc. 2017, 15:39

Salut à tous,

Je commence seulement (je sais, c'est mal...) à travailler à partir de source en Ambisonic Format B et me pose une question toute simple.
Vaut il mieux systématiquement décoder le QUAD fourni en 5.0 (amb) ou 5.1 (FX) ou peut on utiliser les ambiances telles quelles, en QUAD donc?
Je dirais qu'il n'y a pas de contre indications à les utiliser telles quelles (en tout cas à l'oreille, ça ne me semble pas problématique) mais préfère avoir l'avis d'utilisateur éclairés.

Merci.

Avatar de l’utilisateur
Kewl
-2 VU
-2 VU
Messages : 717
Inscription : 06 mars 2007, 22:14
Localisation : Montréal, Canada
Contact :

Re: De l'usage de l'Ambisonic Format B (QUAD?)

Message non lu par Kewl » 30 déc. 2017, 16:21

Faut absolument décoder: écouter du format-b non décodé, c'est peut-être intéressant, mais ce n'est pas "spatialement" cohérent. Ça va paraître particulièrement sur les objets en mouvement.

Par ailleurs, il peut y avoir une différence spectrale entre le 1e canal et les autres.

Avatar de l’utilisateur
Brotools
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 1392
Inscription : 28 avr. 2012, 18:17
Localisation : paris
Contact :

Re: De l'usage de l'Ambisonic Format B (QUAD?)

Message non lu par Brotools » 30 déc. 2017, 16:31

Voilà exactement ce que je cherchais à savoir, merci.
Effectivement, j'ai fait des écoutes plus poussées en comparant en A/B la source brute et la source décodée et, si sur certaines ambiances rien de "criant" n'apparait, sur d'autres il se passe des choses bizarres en non décodé.

Du coup, je me dis qu'il est peut être plus intéressant de décoder d'office des banques d'ambiances vendues en ambisonique non décodé pour les stocker ainsi plutôt qu'en non décodé......

Avatar de l’utilisateur
Foxp2
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 2799
Inscription : 22 nov. 2006, 15:46
Contact :

Re: De l'usage de l'Ambisonic Format B (QUAD?)

Message non lu par Foxp2 » 30 déc. 2017, 20:14

Sans etre specialiste; loin de là, si tu decodes tu fixes la spacialisation, te privant ainsi
de la versatilité du format B.. bon .. versatilité intellectuellement brillante helas pratiquement relative mais c'est ce qui est vendu.. :) L ambiTionic, cest le contraire..intellectuellemnt c'est assez mediocre mais pratiquement..c est tres performant :))

Avatar de l’utilisateur
Kewl
-2 VU
-2 VU
Messages : 717
Inscription : 06 mars 2007, 22:14
Localisation : Montréal, Canada
Contact :

Re: De l'usage de l'Ambisonic Format B (QUAD?)

Message non lu par Kewl » 30 déc. 2017, 20:33

Je dirais qu'avec les plug-ins récents (à cause du VR et 360), cette versatilité est bien réelle: une captation de 1e ordre (SoundField, Ambeo et autres) boostée au 3e ordre avec le processus Harpex et décodé en multi-enceintes, ça marche assez bien.

Avatar de l’utilisateur
Brotools
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 1392
Inscription : 28 avr. 2012, 18:17
Localisation : paris
Contact :

Re: De l'usage de l'Ambisonic Format B (QUAD?)

Message non lu par Brotools » 30 déc. 2017, 21:32

Je n'avais pas pensé à ça effectivement mais étant de la vieille école, je suis habitué à retravailler les 5.0/5.1 que j'utilise (canaux par canaux: niveaux, filtres, etc...). Je ne sais pas si ça revient tout à fait au même...
De toute façon, j'ai bcp trop d'ambiances dans ce format et vais donc les stocker (SoundMiner) dans ce format et les décoderai selon les besoins.
Merci pour vos réponses.

Avatar de l’utilisateur
Kewl
-2 VU
-2 VU
Messages : 717
Inscription : 06 mars 2007, 22:14
Localisation : Montréal, Canada
Contact :

Re: De l'usage de l'Ambisonic Format B (QUAD?)

Message non lu par Kewl » 30 déc. 2017, 21:44

Il faut juste être vigilant avec les banques de sons Ambisonics:

- Est-ce que c'est du format-A (signal direct du micro)? Si oui, quel micro? (pour utiliser le bon plug-in de conversion A vers B)

- Si c'est du format-B, quel "protocole"? FuMa ou ambiX? (Important pour la suite des traitements du format-B et du décodage)

De ce que j'ai vu, ce n'est pas toujours très explicite dans la documentation des banques de sons.

Jan
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 394
Inscription : 01 avr. 2009, 18:43

Re: De l'usage de l'Ambisonic Format B (QUAD?)

Message non lu par Jan » 30 déc. 2017, 22:10

Je suis votre conversation avec attention. Kewl, connais-tu des références Biblio ou autres sur ces histoires de formats pour les nuls ? Parce que contrairement à Brotools, je n'ai même pas commencé. Mes connaissances en ce domaine ne sont qu'une brume.
"i am not young enough to know everything" Oscar Wilde

Avatar de l’utilisateur
Kewl
-2 VU
-2 VU
Messages : 717
Inscription : 06 mars 2007, 22:14
Localisation : Montréal, Canada
Contact :

Re: De l'usage de l'Ambisonic Format B (QUAD?)

Message non lu par Kewl » 31 déc. 2017, 00:13

On va faire ça ici.

FuMa (Furse-Malham): c'est la première génération d'Ambisonics, Richard Furse et David Malham, basée sur le travail de Michael Gerzon et Peter Craven, les inventeurs di SoundField.

Le format-B FuMa établit une certaine séquence de canaux et leurs gains relatifs, les uns par rapport aux autres. Par exemple, pour le 1e ordre, c'est W, X, Y et Z avec des gains de 0.707 (-3 dB) sur le W et de 1 (0 dB) pour les X, Y et Z. Cette séquence/gains a été établie jusqu'au 3e ordre, soit 16 canaux: WXYZRSTUVKLMNOPQ.

ambiX (Ambisonics eXchange): c'est la nouvelle génération, qui vient essentiellement de discussions à la fin des années 2000 (notamment au IEM de Graz en Autriche) et proposée plus formellement en 2011.

Le format-B ambiX établit une certaine séquence de canaux et leurs gains relatifs, les uns par rapport aux autres. Par exemple, pour le 1e ordre, c'est 0, 1, 2 et 3 (W, Y, Z et X) avec des gains de 1 (0 dB) sur les quatre canaux. Cette séquence/gains a été établie à l'infini puisqu'elle suit strictement une équation générale d'harmoniques sphériques (ce n'était pas le cas pour FuMa).

Tout ça pour dire qu'il faut savoir si le format-B avec lequel on travaille, c'est FuMa ou ambiX. Il y a des plug-ins qui vont la conversion (essentiellement ajustement de gains et changement de séquence).

FuMa
fuma.png

ambiX (jusqu'au 3e ordre)
ambix.png

AMBIX - A SUGGESTED AMBISONICS FORMAT
Dernière édition par Kewl le 31 déc. 2017, 05:47, édité 2 fois.

Jan
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 394
Inscription : 01 avr. 2009, 18:43

Re: De l'usage de l'Ambisonic Format B (QUAD?)

Message non lu par Jan » 31 déc. 2017, 00:49

Merci Kewl, c'est cool !
"i am not young enough to know everything" Oscar Wilde

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités