Sonnox - Group-Buy

Les effets en AU, VST, MAS, AS, RTAS, AAX, TDM, DX, VS3, etc.
Avatar de l’utilisateur
Steph.B
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 540
Inscription : 11 oct. 2004, 16:09
Localisation : Cannes

Re: Sonnox - Group-Buy

Message non lu par Steph.B » 18 déc. 2011, 17:02

2at8 a écrit :Hello Steph, même question. Avec les outils Flux, pourquoi ajouter les Sonnox ? Juste une question de timbre, d'usage, d'étendre la boite à outils :?: Ou autre chose :?:
:dm1000:
Salut JF ! :wink:

Oui, comme je l'ai écrit plus haut et à part le denoiser et le déesser que je trouves utiles et n'ayant pas par ailleurs d'outils similaires, c'est pour ne pas toujours utiliser les mêmes outils partout et pour tout et donc que tout sonne un peu "pareil" à force.

Comme lorsqu'on fait une PDS (à part les dialogues), la plupart du temps c'est intéressant d'utiliser des micros différents et de mélanger des couleurs sonores différentes entre elles.

Et puis les Sonnox sont "seulement" stéréo, ce qui limite de fait dès que l'on mixe en multicanal.
"Le bruit est un son qui pense"
Victor Hugo

Avatar de l’utilisateur
Steph.B
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 540
Inscription : 11 oct. 2004, 16:09
Localisation : Cannes

Re: Sonnox - Group-Buy

Message non lu par Steph.B » 18 déc. 2011, 17:04

Labroue a écrit :Bien que j'adore les produits Flux::, l'EQ Sonnox apporte d'autres courbes d'équalisation (4 types avec un 5ieme optionnel). La forme de la cloche des paramétriques changent beaucoup la sonorité.

Sur le dynamique de Sonnox, on trouve un générateur d'harmonique et une fonction Warm très intéressante en production musicale. Cela a fait la réputation inébranlable des consoles Sony Oxford.

Bien amicalement.
Différents outils, une multiplication des possibilités, une émulation pour la créativité ? :wink:
"Le bruit est un son qui pense"
Victor Hugo

Avatar de l’utilisateur
Labroue
0 VU
0 VU
Messages : 1241
Inscription : 29 déc. 2007, 14:42
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sonnox - Group-Buy

Message non lu par Labroue » 18 déc. 2011, 17:12

Oui.

Avec un nombre de plug-ins conséquent et de qualité, on parvient ainsi à façonner des sonorités, exactement comme on le fait avec du matériel analogique.

Si dans la post-production audio-visuel cet aspect des choses est secondaire, en production musicale on y voit un fondamental de l'art de mixer.

Dans l'idée d'un égalisateur qui reprend les formes de cloches des machines originels analogiques on a le Q-Clone de chez Waves. Ainsi un EQ Studer, un SSL, un Neve 1081 (voire un Foscurite série Red) ou un GML 8200 donnera une sensation totalement différente sur un mixage.

Bien cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Steph.B
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 540
Inscription : 11 oct. 2004, 16:09
Localisation : Cannes

Message non lu par Steph.B » 18 déc. 2011, 17:57

Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il faut se façonner ses sonorités par les outils que l'on utilise, ça revêt encore plus son sens, à mon avis, au moment de la captation par les choix microphoniques et la PDS.

Hélas ! Il faut que tu te rendes compte d'une chose : la plupart du temps, on va se retrouver en post-production avec des CENTAINES de pistes à mixer, à plus forte raison lorsqu'on travaille sur un projet en multicanal donc 99,9% des films qui sortent en salle.

On ne peut pas de fait toujours utiliser les meilleurs plugins, ceux qui en règle générale sont les plus gros consommateurs de ressources, X fois sur X centaines de tranches, les machines actuelles ne tiennent pas cette charge.

Ou bien on utilise des dizaines de cartes DSP ou de "vraies" consoles, bien que numérique, qui vont faire cette différence de rendu sonore, pour un résultat subjectivement "meilleur".

C'est cette surabondance de pistes à mixer, doublée par de délais des post-production de plus en plus courts (donc moins de temps pour paufiner quoi que ce soit) qui empêchent à mon sens toute comparaison entre cet univers et celui de la musique. Mais les choses vont, je l'espère, évoluer dans le bon sens ! :wink:
"Le bruit est un son qui pense"
Victor Hugo

Avatar de l’utilisateur
Dorian
Fondateur
Fondateur
Messages : 14403
Inscription : 17 juin 2003, 18:21
Localisation : Clamart
Contact :

Message non lu par Dorian » 18 déc. 2011, 21:14

Moi y'aurait que l'outil Fraunhoeffer qui m'intéresserait, c'est possible aussi via un de ces groupbuys ?

Nan paske les autres plugins Sony/Sonnox, j'ai jamais compris l'engouement de la profession pour eux, je les trouve vraiment pas pratiques perso. Le son, à la limite ? Et encore... Peut-être paske j'ai déjà pas trop apprécié la vraie Sony Oxford R3 en son temps ? :-)
Quelle erreur d'avoir cherché à faire la même interface, affreuse AMHA...

Avatar de l’utilisateur
2at8
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 1808
Inscription : 07 nov. 2007, 19:25
Contact :

Message non lu par 2at8 » 18 déc. 2011, 21:25

Messieurs, merci pour vos réponses brillantes.

Il est vrai qu'en post-prod audiovisuelle, l'approche n'est pas la même qu'en musique. Je comprends particulièrement cela comme pratiquant des 2 facettes. J'ajouterai la partie recherche exploratoire, même modeste là les règles ne sont pas les mêmes.

Il reste, à mon humble avis, 2 éléments : le porte-feuilles et les pratiques d'usages. Par exemple, en théorie un parc de micro devrait mélanger les genres et les techniques, puisqu'il n'existe aucun matériel universel, mais je ne suis pas un studio d’enregistrement à moi tout seul ou un collectionneur de vintage.

Par ailleurs, la recherche de l'optimisation du matériel hard et soft nécessite du temps pour pouvoir s'adapter aux variétés de situation et d’opportunités de créativité. Je suis confronté aussi au principe de la courbe de Gauss, le matériel peu utilisé est moins performant parce que justement peu utilisé.

Je ne sais pas si j'ai la mémoire qui flanche ou si je devrais faire une fiche pour certaines pratiques peu usitées, mais dans le réel, j'ai du mal à échapper à la règle type 20-80. D'ou la nécessité d'optimiser quanti et quali. :dm1000:

jeanmarclhotel
-20 VU
-20 VU
Messages : 73
Inscription : 16 avr. 2007, 09:00

Message non lu par jeanmarclhotel » 18 déc. 2011, 22:23

Les forums possèdent des qualités parfois remarquables :
- il est possible d’échanger avec des gens que nous ne croisons pas sur nos lieux de travail.
- il est possible également pour certains de s’inventer une vie.

Avatar de l’utilisateur
Labroue
0 VU
0 VU
Messages : 1241
Inscription : 29 déc. 2007, 14:42
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par Labroue » 18 déc. 2011, 22:25

Biensûr.

Il faut se mettre dans la situation pour laquelle je fais cela tous les jours comme activité principale professionnelle. Je considère cette connaissance comme un devoir élémentaire. En 20 ans je me suis fait quelques idées sur les alliages de sonorité, sur la couleur sonore de telle ou telle machine ou microphone. Je dirai que c'est par la force des choses, même indépendamment de notre volonté.

Nous devons séduire l'auditeur par le son. À nous d'en trouver les recettes les plus efficaces.

Sur ce point les plug-ins développés sont de plus en plus intéressants et créatifs. Sonnox se positionne bien sur ce chemin.

Bien amicalement.

Avatar de l’utilisateur
Maxwyme
L'équipe SDO
L'équipe SDO
Messages : 595
Inscription : 16 févr. 2009, 01:05

Message non lu par Maxwyme » 19 déc. 2011, 01:43

Pinaize, c'est une sacrée ristourne que voilà, une sacrée belle affaire.

Je ne possède que l'EQ que j'aime beaucoup, surtout concernant le filtrage, qui fait des merveilles en pente douce, je ne trouve pas cette qualité chez les autres EQs. En tout cas c'est clairement un EQ à vocation musicale, mais il fait très bien son boulot, on peut avoir la main lourde sur les gains sans crainte, ça demeure souvent naturel. A mon sens le meilleur avec le Flux Epure.

Je connais bien les autres plugs de la marque car j'en dispose au boulot, mais à mon sens la suite ne se démarque pas assez de la concurrence. Le compresseur par exemple, est très complet, mais gourmand en CPU, et au final, il ne fait pas franchement mieux qu'un bête R-comp et sa fonction "warm". Dans un style similaire je préfère largement la G console de mac dsp, qui est vraiment terrible. L'inflator est un outil épatant pour la musique par contre, un genre de maximizer mais qui agit avec un naturel assez incroyable. Jamais pu saquer leur reverb par contre, musicale mais moche et archi-compliquée à paramétrer, quand j'ai vu que je passais des heures à retoucher une bête Plate sur du rock j'ai lâché l'affaire.

Elie
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 1277
Inscription : 12 janv. 2005, 16:59
Localisation : Paris

Message non lu par Elie » 19 déc. 2011, 12:54

jeanmarclhotel a écrit :Les forums possèdent des qualités parfois remarquables :
- il est possible d’échanger avec des gens que nous ne croisons pas sur nos lieux de travail.
- il est possible également pour certains de s’inventer une vie.
Un messages plein de sous-entendus... Nous aimerions (c'est un "nous" royal) partager vos réflexions, pouvez-vous être plus clair. Et même préciser le rapport avec le sujet en cours.

Merci.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Baidu [Spider] et 29 invités