Vérification de phase

Théorie et pratique du montage parole et son, et de la création sonore (sound design).
Avatar de l’utilisateur
hamanacarcas
-20 VU
-20 VU
Messages : 53
Inscription : 09 déc. 2009, 15:19
Localisation : Asnieres sur Seine

Vérification de phase

Message non lu par hamanacarcas » 26 août 2011, 17:20

Bonjour tout le monde.

J'aurai aimé avoir une confirmation sur la procédure de vérification de phase entre une piste de perche et une piste de cravate :
il faut bien placer la perche sur la gauche et le cravate sur la droite (ou inversement) et déplacer l'une ou l'autre des pistes jusqu'à se que le phasemetre indique une valeur entre 0 et 1 c'est bien ça ?

Merci pour votre aide.

Avatar de l’utilisateur
Alexis
L'équipe SDO
L'équipe SDO
Messages : 3076
Inscription : 08 janv. 2006, 02:49
Localisation : Corcoué sur logne

Re: vérification de phase

Message non lu par Alexis » 26 août 2011, 21:08

C'est ça, avec l'oreille ça fonctionne également, avec un zoom de la timeline très poussé sur un son impulsionnel ça fonctionne également, le mieux c'est encore de faire confiance également !

De toute façon, il faudra privilégier l'un ou l'autre, à niveau identique un petit moment de déplacement de perche et "schouiffffssf" c'est le filtre en peigne qui nous fait une démo ...
__________TO9, GBF, Platine Teppaz, HR624, HD25, Live 8, SoundForge9, micros, oreilles, bouche, bouchons d'oreille, femme, fille, extincteur...
Tiens, c'est marrant, vous arrivez à lire aussi petit que ça ? Ouai... tricheur, c'est le zoom, la loupe, le copier-coller, ou le grand écran je sais pas...

Avatar de l’utilisateur
hamanacarcas
-20 VU
-20 VU
Messages : 53
Inscription : 09 déc. 2009, 15:19
Localisation : Asnieres sur Seine

Message non lu par hamanacarcas » 26 août 2011, 22:42

Merci pour cette confirmation Alexis.
Le problème se présente t il sur une écoute mono des sources (la perche et le cravate au centre) ? Je pose la question car dans cette configuration mon phasemetre ne m'indique aucun souci.

Avatar de l’utilisateur
Dorian
Fondateur
Fondateur
Messages : 14403
Inscription : 17 juin 2003, 18:21
Localisation : Clamart
Contact :

Message non lu par Dorian » 26 août 2011, 22:53

Je ne comprends pas ta question Hamanacarcas (le côté gauche / droite).
En montage parole, on remet effectivement systématiquement en phase les HFs en prenant la perche comme référent (dans le cas ou il y a 3/4/5 HFs voire plus).
On entend pas forcément si c'est pas en phase, mais en remettant d'équerre, on récupère tout de suite du coffre, c'est bcp mieux.
C'est infaisable juste à l'oreille, ou alors faut avoir bcp de temps devant soit. En général on procède en zoomant à mort, et en cherchant des similitudes impulsionnelles entre perche et HFs.
C'est un processus long, et chiant à mourir, mais devenu indispensable.
Un phasemètre ne sera d'aucune utilitité ici.

Avatar de l’utilisateur
hamanacarcas
-20 VU
-20 VU
Messages : 53
Inscription : 09 déc. 2009, 15:19
Localisation : Asnieres sur Seine

Message non lu par hamanacarcas » 27 août 2011, 09:17

Si je place ma perche sur la gauche d'une piste stéréo et mon cravate sur la droite et que je mesure cette même piste avec un phasemetre, cet outil va bien me soulever les problèmes de phase ? Une fois la procédure finie je remets tout au centre bien entendu.

Avatar de l’utilisateur
Labroue
0 VU
0 VU
Messages : 1241
Inscription : 29 déc. 2007, 14:42
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par Labroue » 27 août 2011, 09:44

Bonjour,

Je suis d'accord avec Dorian, le phase-mètre ne sera pas d'une grande utilité. On y constatera des différences, et la recherche du point idéal ne sera pas forcement repérable avec un tel outil. Le phase-mètre est plus destiné à l'analyse d'un signal stéréophonique qu'à l'analyse de deux signaux mono.

Dans votre cas de deux signaux mono, le phase-mètre sera perturbé par les champs diffus radicalement différents pour chacun des deux microphones, ainsi que par des délais entre les microphones qui dépassent la notion de phase.

Bien amicalement.

wf
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 1024
Inscription : 18 mai 2007, 18:04

Re: vérification de phase

Message non lu par wf » 27 août 2011, 18:14

Alexis a écrit :C'est ça, avec l'oreille ça fonctionne également, avec un zoom de la timeline très poussé sur un son impulsionnel ça fonctionne également, le mieux c'est encore de faire confiance également !

De toute façon, il faudra privilégier l'un ou l'autre, à niveau identique un petit moment de déplacement de perche et "schouiffffssf" c'est le filtre en peigne qui nous fait une démo ...
D'accord avec Alexis,

La sommation d'une prise de son de la parole avec une perche + un HF ne peut se résumer (comme c'est devenu la mode depuis qq temps) à la remise systématiquement en phase des deux signaux (perche et HF).

C'est un peu méconnaître quelques notions des réalités acoustiques…

Il faut se poser cette simple question : « quand est-il utile de remettre en phase ? »

Et puis ne pas perdre de vue qu'il y a une grande différence à parler de phase électrique et de phase acoustique.

Acoustiquement, tout se joue entre la distance entre perche et HF ( et à niveau bêtement égal ! ). Quand cette distance est faible (du genre +> 30 cm), effectivement apparaissent des effets de peigne. Remettre en phase change la couleur et la sommation semble meilleure. Il y a pourtant d'autres solutions oubliées et que connaissent bien les vieux de la vieille… Si la perche est proche du comédien, celle-ci suffit, le HF peut être muté ou servir de renfort sur quelques syllabes à l'appréciation du mixeur. Le Cantar et autres multipiste ont amplifiés le problème surtout quand le downmix est préfader des pistes séparées.

Quand la distance Perche HF approche du mètre, bien évidement les deux signaux ne sont pas en phase (vu la distance entre les deux micros) mais il n'y a plus d'effet de peigne. Dans ce cas, c'est donc une hérésie inutile de remettre en phase ces deux signaux, ce qui aura pour conséquence de tuer la profondeur du son.

Et nous n'avons parlé ici que du cas d'un seul comédien ni d'une scène en mouvement.

Au cinéma, rarement un comédien parle tout seul !

Au minimum, il y en a deux. 2 HF + 1 perche ou, plus chic, 2 HF + 2 Perches !!!...

Quand ces deux comédiens son proche un de l'autre et que l'un des deux a une voix plus radiogénique que l'autre, que se passe-il ?

Le HF de l'un capte bêtement la voix de l'autre… La technique de remise en phase devient désespérée…

Il y a pire, 5 ou 6 comédiens en mouvement avec 5 ou 6 HF filmés en longue focale et parlant tous en même temps… Je ne vous souhaite pas de connaître ce genre de situation :bounce:

Avatar de l’utilisateur
Dorian
Fondateur
Fondateur
Messages : 14403
Inscription : 17 juin 2003, 18:21
Localisation : Clamart
Contact :

Re: vérification de phase

Message non lu par Dorian » 27 août 2011, 19:14

wf a écrit :Quand la distance Perche HF approche du mètre, bien évidement les deux signaux ne sont pas en phase (vu la distance entre les deux micros) mais il n'y a plus d'effet de peigne. Dans ce cas, c'est donc une hérésie inutile de remettre en phase ces deux signaux, ce qui aura pour conséquence de tuer la profondeur du son.
La remise en phase est peut-être moins utile dans ce cas là (encore que ça peut se discuter), mais ça apporte qqchose même là (plus subtil). Il suffit d'essayer, et d'écouter avant/après.
Et nous n'avons parlé ici que du cas d'un seul comédien ni d'une scène en mouvement.
Si mouvement des comédiens pendant les répliques (cas très courants), ben on saucissonne la réplique HF du comédien et on en recale quasiment phrase par phrase pendant le mouvement. C'est sur, c'est chiant.
Au cinéma, rarement un comédien parle tout seul !
Au minimum, il y en a deux. 2 HF + 1 perche ou, plus chic, 2 HF + 2 Perches !!!...
Quand ces deux comédiens son proche un de l'autre et que l'un des deux a une voix plus radiogénique que l'autre, que se passe-il ?
Le HF de l'un capte bêtement la voix de l'autre… La technique de remise en phase devient désespérée…
Je suis surpris de ta remarque, vu ton expérience... Mais en général on découpe les HFs, de manière à ne garder QUE le signal utile du comédien, en éliminant tout le reste (repisses des autres comédiens justement, frottements, déplacements, etc.). Bref, la remise en phase s'applique bien évidemment aussi ici.
Il y a pire, 5 ou 6 comédiens en mouvement avec 5 ou 6 HF filmés en longue focale et parlant tous en même temps… Je ne vous souhaite pas de connaître ce genre de situation :bounce:
C'est pourtant courant aussi... Dans ce cas on s'arrache les cheveux, on fait au mieux, mais ça en vaut généralement la peine...

Après faut quand même rappeler que c'est une question de temps ! Paske remettre en phase tout un 52' assez bavard, en multi, ben ça va être dur en moins de 4 jours...

Enfin perso en tant que mixeur, je trouve ça très appréciable qu'on m'amène tout bien en phase... Et encore plus appréciable quand la perche se suffit à elle même (heu, nan rien). Après chacun ses gouts.

Avatar de l’utilisateur
hamanacarcas
-20 VU
-20 VU
Messages : 53
Inscription : 09 déc. 2009, 15:19
Localisation : Asnieres sur Seine

Message non lu par hamanacarcas » 28 août 2011, 10:01

Je pensais ma question bête mais je vois qu'elle soulève quand même un peu de débat :D .
En tout cas merci beaucoup pour vos réponses.

Avatar de l’utilisateur
Labroue
0 VU
0 VU
Messages : 1241
Inscription : 29 déc. 2007, 14:42
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par Labroue » 28 août 2011, 10:51

Bonjour,

Je retiens une chose : tout ce charcutage de remise en phase tue la profondeur sonore, l'espace de la scène; et même si ce travail génère certes un résultat propre, le rendu sera aseptisé et sans doute bien en deçà de l'espoir artistique qui lui reviendrait.

Bien amicalement.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 48 invités