Echantillonage et gamme de fréquence des micros

Théorie et pratique du montage parole et son, et de la création sonore (sound design).
studio CP
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 134
Inscription : 08 août 2018, 11:01
Localisation : LILLE
Contact :

Re: Echantillonage et gamme de fréquence des micros

Message non lu par studio CP » 12 oct. 2018, 11:39

Pour illustrer ton propos : Si tu as un peu de temps de disponible, je serais curieux d'entendre la différence entre un son en 0-40khz ultra ralenti et le même son en 0-20khz également à la même vitesse.

Je veux bien faire le test et le publier, si on me fournit le fichier source. :fleurs:

Avatar de l’utilisateur
Tsound
Donateur en Argent
Donateur en Argent
Messages : 136
Inscription : 20 août 2016, 11:02

Re: Echantillonage et gamme de fréquence des micros

Message non lu par Tsound » 12 oct. 2018, 20:32

Alors à ce niveau la c'est plus flagrant sur des bandes plus larges, si tu veux des 192kHz pleine bande, tu peux en avoir quelques uns ici avec un mini pack gratuit :

https://www.asoundeffect.com/sound-libr ... ollection/

Tu découvriras pas plus de chose que dans les différentes vidéos que j'ai posté plus haut, mais si tu veux en avoir le coeur net, amuse toi bien.

( Puis ça me fait encore un peu de pub :D )

++

studio CP
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 134
Inscription : 08 août 2018, 11:01
Localisation : LILLE
Contact :

Re: Echantillonage et gamme de fréquence des micros

Message non lu par studio CP » 12 oct. 2018, 21:13

Merci Tsound, et ça été capté avec un micro qui monte jusque 40Hkz?

Avatar de l’utilisateur
Tsound
Donateur en Argent
Donateur en Argent
Messages : 136
Inscription : 20 août 2016, 11:02

Re: Echantillonage et gamme de fréquence des micros

Message non lu par Tsound » 12 oct. 2018, 21:25

studio CP a écrit :
12 oct. 2018, 21:13
Merci Tsound, et ça été capté avec un micro qui monte jusque 40Hkz?

Bien plus haut... je dirais même que la fréquence d'échantillonnage de 192kHz est une limite en soi, on voit bien que sa coupe un peu sec à 96kHz :

Image

Avatar de l’utilisateur
krr
L'équipe SDO
L'équipe SDO
Messages : 2851
Inscription : 09 août 2007, 06:41
Localisation : tontonpelier
Contact :

Re: Echantillonage et gamme de fréquence des micros

Message non lu par krr » 23 oct. 2018, 19:11

Bonjour, bonjour....

alors... l'intérêt d'échantillonner à une très haute fréquence n'a effectivement que peu d'intérêt si on se limite au théorème de Nyquist. Par contre, quand on voit les soucis de repliements du spectre (par exemple), lors d'un échantillonnage (avant même la numérisation à proprement parler), on comprendra l'intérêt de le faire à de très hautes fréquences. C'est d'ailleurs le cas de toutes façons dans la plupart des convertisseurs A/N qui "oversample" (sur-échantillonnent en bon français de Macronie) en x4 voire bien plus.

La question qu'on peut se poser est plutôt: l'échantillonnage est il bien isochrone ? Et ,dans l'absolu, est ce qu'on va réellement percevoir ce repliement si on fait l'échantillonnage à 48 kHz plutot qu'à 192...

Jan
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 556
Inscription : 01 avr. 2009, 18:43

Re: Echantillonage et gamme de fréquence des micros

Message non lu par Jan » 26 oct. 2018, 22:38

krr a écrit :
23 oct. 2018, 19:11
Bonjour, bonjour....

alors... l'intérêt d'échantillonner à une très haute fréquence n'a effectivement que peu d'intérêt si on se limite au théorème de Nyquist. Par contre, quand on voit les soucis de repliements du spectre (par exemple), lors d'un échantillonnage (avant même la numérisation à proprement parler), on comprendra l'intérêt de le faire à de très hautes fréquences. C'est d'ailleurs le cas de toutes façons dans la plupart des convertisseurs A/N qui "oversample" (sur-échantillonnent en bon français de Macronie) en x4 voire bien plus.

La question qu'on peut se poser est plutôt: l'échantillonnage est il bien isochrone ? Et ,dans l'absolu, est ce qu'on va réellement percevoir ce repliement si on fait l'échantillonnage à 48 kHz plutot qu'à 192...
Ton post mérite, pour des incultes comme moi, un peu d'éclaircissement.
De ce que j'en sais, les soucis de repliement sont inclus dans la théorie de Shannon/Nyquist, et n'ont rien à voir avec la numérisation (et pour cause). L'apport du suréchantillonnage se remarque plus sur le niveau de bruit numérique.
Je cherche le rapport avec la Macronie...
Et j'aimerais une explication sur " l'échantillonnage est il bien isochrone ?"
"i am not young enough to know everything" Oscar Wilde

Avatar de l’utilisateur
GonZo_GSS
-5 VU
-5 VU
Messages : 272
Inscription : 03 févr. 2013, 00:52
Contact :

Re: Echantillonage et gamme de fréquence des micros

Message non lu par GonZo_GSS » 26 oct. 2018, 22:49

Avec cette histoire j'ai envie de me prendre le sanken pour du design sonore...
"Beaucoup de studio sont équipés de ProTools et beaucoup de gens vont manger chez MacDo, mais franchement que doit on en conclure?"
https://www.youtube.com/watch?v=vKntQ5FDavc

Avatar de l’utilisateur
krr
L'équipe SDO
L'équipe SDO
Messages : 2851
Inscription : 09 août 2007, 06:41
Localisation : tontonpelier
Contact :

Re: Echantillonage et gamme de fréquence des micros

Message non lu par krr » 26 oct. 2018, 23:28

Jan a écrit :
26 oct. 2018, 22:38
Et j'aimerais une explication sur " l'échantillonnage est il bien isochrone ?"
on peut résumer par "découpe t'on le temps en part bien égale ?" car si ce n'est pas le cas, on déforme la courbe, on foire la phase, etc... et surtout, quand on enregistre, mettons, un fichier d'une heure pile poil, quand on le relit, il ne fait plus une heure pile poil.

Jan
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 556
Inscription : 01 avr. 2009, 18:43

Re: Echantillonage et gamme de fréquence des micros

Message non lu par Jan » 27 oct. 2018, 13:41

krr a écrit :
26 oct. 2018, 23:28
on peut résumer par "découpe t'on le temps en part bien égale ?" car si ce n'est pas le cas, on déforme la courbe, on foire la phase, etc... et surtout, quand on enregistre, mettons, un fichier d'une heure pile poil, quand on le relit, il ne fait plus une heure pile poil.
Ok, le terme isochrone ne me paraissait pas très clair dans le contexte.
Dan Lavry, dans un de ses papiers affirmait que la montée en fréquence d'échantillonnage s'accompagnait, toutes choses égales, par une montée du jitter, et que ce qu'on gagne d'un côté, on le perd de l'autre. Mais le cas du sound design est à mettre à part, évidemment.
"i am not young enough to know everything" Oscar Wilde

vtreza
-20 VU
-20 VU
Messages : 8
Inscription : 21 juil. 2018, 09:38

Re: Echantillonage et gamme de fréquence des micros

Message non lu par vtreza » 05 nov. 2018, 08:55

Il y a, semble t'il une confusion entre échantillonnage et vitesse de défilement d'une bande magnétique. Le numérique est un autre monde.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Baidu [Spider] et 32 invités