Sound Designers .Org • Quels traitement pour les voix en documentaire…
Page 1 sur 2

Quels traitement pour les voix en documentaire…

Publié : 07 juil. 2005, 14:05
par laurent_Juillet
Bonjour à tous et à toutes,

j'adresse cette petite question aux ingés son mega talentueus qui hantent SDO, quand il n'est sont pas à la base (Dorian ;) ).

Donc comment traiter vous les voix parlées pour des documentaires? Quels réglages, etc...?

Merci d'avance pour vos réponses.

Désolé, je suis mauvais en technique!! :lol:

Re: Quels traitement pour les voix en documentaire…

Publié : 07 juil. 2005, 22:08
par adsr
Que veux tu savoir exactement....? à la prise ou en post prod ?...pour la prise un bon micro (c'est le moment de sortir ce 414 ;) ) un bon préamp (t'as bien un petit avalon qui traine....), un peu de compression, et un anti-pop ... enfin je fais comme ça mais pas avec les mêmes outils :)... en post prod je mets un limiter sur mon mastertrack, un déesseur éventuellement et j'ai tendance à utiliser le masterwork compression de DP mais faudrait pas....

je peux te filer à titre indicatif les règlages sur le preamp et le limiter..... ( pour le 414 : en cardio ;) veinard...)

Re: Quels traitement pour les voix en documentaire…

Publié : 07 juil. 2005, 22:38
par Dorian
Merci du compliment Laurent, mais si j'étais aussi talentueux que tu le sous-entends, je serais déjà aux states en train de mixer les derniers Scorsese, Scott, ou Jackson ;) . Bref...

Pour répondre à ta question, il n'y a pas de recette toute faite, ça dépend énormément des voix en question. Tu parles des voix directes (in), des voice overs, de la voix off?
En général, niveau égalisation, on essaye d'éclaircir un minimum, pour un maximum d'intelligibilité. Ca veut dire couper le bas du spectre (sous 60/70Hz), et creuser le bas-médium (entre 250 et 450Hz, suivant les voix). Ensuite tu peux aussi pousser un peu le haut-médium/aigu, entre 2 et 8kHz (là encore suivant les voix).
D'autre part, on compresse souvent légérement la voix, afin qu'elle reste dans une plage dynamique relativement constante. Soit avec un maximizer "light" genre L1 de Waves qui va remonter les bas niveaux tout en limitant le niveau maxi, ou tout autre compresseur.

Pour résumer, il faut éviter les voix trop "rondes" et "sourdes", qui passent moyennement sur les téléviseurs lambdas, ainsi que les grosses différences de dynamique (ça oblige l'auditeur à "suivre" la voix, pas bon pour maintenir son attention).
A savoir aussi qu'on essaye toujours d'avoir la voix off au premier plan, puis viennent les voice-overs, puis seulement les voix in.

Si tu as d'autres questions, ou même si tu veux poster un morceau de voix brut pour avoir une idée du traitement qu'on ferait dessus (avec indication des réglages bien sur), n'hésite pas (dans l'Atelier?).

Bye.

Publié : 07 juil. 2005, 22:41
par SP
salut laurent,

pour la voix parlée en docu, ya pas grand chose a faire.

Un peu de compression, histoire de réduire la dynamique. Puis si nécessaire une petite équalisation, mais si besoin est, c'est pas obligé. Je vois pas trop quoi mettre d'autre.

Les voix sont déjà enregistrées ou ca va se faire ?

bye

edit 07/07/05 : désolé pour le post croisé Dorian, si on matte les heures des post ,on a posté a peu près en même temps :D désolé ca fait répétition

Publié : 08 juil. 2005, 00:08
par laurent_Juillet
C'est fait. Je voulais vérifier et avoir vos expérience, pour moi ce fut la première du genre et j'ai quasiment fait tout ce que vous dites,même le coupe bas de Dorian. Je suis content de moi. :lol:

J'essaye enfin de m'intéresser au côté technique du son.

Publié : 08 juil. 2005, 00:32
par Dorian
Ca n'a rien de spécialement technique, c'est juste du mix ;) . Tu es donc mixeur (ingé son!) dans l'âme ;) .

Alors c'est vrai, le plugin ou l'interface pour faire les traitements sur une console de mixage SONT techniques (ou peuvent l'être); mais pas spécialement la réfléxion pour y arriver. C'est l'écoute, l'analyse, et la sensibilité, qui priment.

Que tu le veuilles ou non, Laurent, en utilisant du matos son tu ES un technicien (j'ose pas dire un ingé son ;) )...
Je sais que t'aimes pas l'idée, mais c'est pourtant vrai ;) . A un certain degré, bien sur.
La technique va te permettre d'arriver directement à ce que tu imagines dans ta tête, et sans l'aide de personne, ça vaut le coup non?

Maintenant, il arrivera forcément un moment ou tu seras dépassé par la technique, et il te faudra alors faire appel à un vrai "professionnel" 8) . Ceci dit, même les professionnels sont parfois dépassés par certaines situations. Personne n'est parfait, et personne ne connait tout.

Si j'ai bien compris, tu mixes un docu? Petite question, tu controles tes niveaux comment? Tu mets juste un limiter à -9dBfs sur ton master?
Allez quoi, je te taquine un peu ;) .

Bye.

Publié : 08 juil. 2005, 00:35
par laurent_Juillet
Si j'ai bien compris, tu mixes un docu? Petite question, tu controles tes niveaux comment? Tu mets juste un limiter à -9dBfs sur ton master?
Allez quoi, je te taquine un peu
Tiens oui taquine moi, et explique parxe que là justement je nage. :lol:

Publié : 08 juil. 2005, 23:23
par Dorian
Expliquer un métier comme ça, en quelques lignes, c'est pas si simple ;) .

Plus sérieusement, tu le mixes toi même ce docu, ou bien? Paske si tu veux pas te faire jeter ton mixage, il va falloir te plier à certaines normes de diffusion, variables suivant les chaines, etc.
D'ialleurs c'est pour quelle chaine/support?

Bye.

Publié : 08 juil. 2005, 23:30
par laurent_Juillet
oui je suis conscient de ça Dorian, mais là c'était à l'arrache et pour un docu qui sera (a été) diffusé sur une borne dans un musée. Pour te donner une idée j'ai du composer les quasi 11mn de musique en un jour et demi, donc on s'est vraiment arraché sur ce projet. Je viens d'ailleurs d'apprendre que ce petit docu venait de recevoir un certain succès. C'est au moins réconfortant.

Publié : 08 juil. 2005, 23:57
par Dorian
Pour une borne? Avec une écoute au casque? Dans ce cas pas de souci, tu peux utiliser la pleine échelle numérique comme en musique, vu qu'ils diffusent surement à partir d'un fichier MPEG. Faut juste faire gaffe à pas saturer la malheureuse enceinte de la borne avec trop de basses fréquences ;) (un VU est plutot pratique pour controler ça).
Je monte et mixe régulièrement ce genre de projets ;) . C'est plutot intéressant comme taf, même si c'est assez mal payé. Au moins tu sorts du studio en fin de journée en ayant appris des choses...

Petite question au passage, comment ça se passe au niveau des droits d'auteur dans le cas d'une diff sur borne dans un musée? Peanuts?

Bye.