Pré-amplis micro pour des enregistrements de musique classique

Les microphones et leurs accessoires.
Yapas
-20 VU
-20 VU
Messages : 4
Inscription : 06 juin 2012, 15:45

Pré-amplis micro pour des enregistrements de musique classique

Message non lu par Yapas » 03 juin 2015, 11:00

Bonjour,
C'est la première fois que je poste sur ce site, j'espère avoir choisi la bonne catégorie de sujets pour ma question.
Je voudrais m'équiper de pré-amplis micro pour des enregistrements de musique classique ou classique contemporaine (uniquement instruments acoustiques), hors studio.
Je travaille avec des Neumann et des schoeps.
J'ai besoin de 8 pré-amplis (transportables). Le Millennia HV3D semble rassembler de nombreux suffrages et j'en ai testé un tout dernièrement (à vendre d'occasion), mais uniquement avec un KM140 et la parole (pas d'autres possibilité sur place). Je ne sais pas ce que cela donnera pour des instruments tels que violon, violoncelle, vents etc.. surtout quand il s'agira de capter des sons "pianissimo".
On me parle aussi Sonnosax, SQN, Sounddevice ...
Pourriez-vous me donner votre avis sur ces pré-amplis pour m'aider dans ma recherche ?
D'avance un grand merci.

Avatar de l’utilisateur
Foxp2
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 2788
Inscription : 22 nov. 2006, 15:46
Contact :

Re: U87 + Millenia STT1

Message non lu par Foxp2 » 03 juin 2015, 11:59

Il y ca aussi pour ce genre d utilisation..
Merveilleux micro, superbe electronique..
http://www.earthworksaudio.com/products/preamps/

Yapas
-20 VU
-20 VU
Messages : 4
Inscription : 06 juin 2012, 15:45

Pré-amplis micros

Message non lu par Yapas » 03 juin 2015, 23:08

Merci Foxp2. J'ai survolé la doc. disponible sur le site en question. Ca semble de très bonne qualité. Je vais approfondir la lecture. (8 pré-amp = 2 unités du 1024). Cela ajoute une piste à mes recherches et c'est très bien, mais aurais-tu également un avis comparatif pour les marques citées plus haut. Notamment le Millenium HV3D puisqu'il y en a un en vente d'occasion. Je ne vais pas me ruer sur cet achat, mais s'il en vaut la peine pour l'utilisation que je veux en faire, je ne devrais pas trop trader.
Je sais que le mieux c'est de faire moi-même des essais comparatifs, je le ferai bien sûr avec tous les modèles possibles, mais ce n'est pas toujours le cas.
Tous les avis d'utilisateurs sérieux restent pour moi très utiles, ne fusse que pour baliser les recherches.
Merci encore

Avatar de l’utilisateur
Foxp2
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 2788
Inscription : 22 nov. 2006, 15:46
Contact :

Re: U87 + Millenia STT1

Message non lu par Foxp2 » 04 juin 2015, 01:00

Et non je ne connais pas le Milenium... pour ce qui est de : Sonnosax, SQN, Sounddevice il yy a bcp a en dire , un peu trop pour moi..simplement ce sont, a qlq exceptions pres , des preampli associes a une mixette/enregistreur ca n'est pas forcement ce que tu cherches. Ces 3 marques ont des histoires et des affinités avc le son tres differentes, les 3 sont interessantes, mais pas pour les mm raisons ! :)
Celaa dit il est possible que a la brocante du son de l'Afsi, le 20 juin tu puisses te faire une idée, je ne garantie pas, mais c'est possible .. :)

Avatar de l’utilisateur
Dorian
Fondateur
Fondateur
Messages : 14403
Inscription : 17 juin 2003, 18:21
Contact :

Re: Pré-amplis micro pour des enregistrements de musique classique

Message non lu par Dorian » 04 juin 2015, 01:05

Je me suis permis de splitter le sujet...

Avatar de l’utilisateur
jaklagratt
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 475
Inscription : 03 juin 2008, 02:07

Re: Pré-amplis micro pour des enregistrements de musique classique

Message non lu par jaklagratt » 04 juin 2015, 02:02

Bonjour, je n'ai pas d'avis détaillé car ce n'est pas mon métier, mais de bonnes connaissances utilise très souvent le HV 3D, il semble faire l'unanimité auprès des ingé classique pour des configs mobiles. Le Micstasy de RME est aussi beaucoup utilisé.

Quelques rebels utilisent aussi le Cantar ... Il parait que c'est formidable pour cette utilisation. Si tu as 15 000 euros en trop, le Cantar X 3 à 8 préamp. :D

Avatar de l’utilisateur
Labroue
0 VU
0 VU
Messages : 1241
Inscription : 29 déc. 2007, 14:42
Localisation : Paris
Contact :

Re: Pré-amplis micro pour des enregistrements de musique classique

Message non lu par Labroue » 04 juin 2015, 06:53

Bonjour,

l'enregistrement de la musique classique demande une orientation bien particulière, si l'on veut soigner son travail et obtenir une musicalité qui résistera à toutes les épreuves de la diffusion. Le respect des timbres initiaux ne doit pas engendrer un son plat et incolore, triste, ni au contraire des substances sonores outrageusement embellies comme on a l'habitude de les façonner dans des styles plus populaires, rock, variétés et jazz. Ce juste milieu restreint considérablement le choix des préamplis. Un preampli ordinaire donnera certes un résultat satisfaisant (comme avec son les RME précités), toutefois pas exceptionnel. Or les œuvres classiques méritent plus. Si l'on rentre dans l'écriture musicale, dans les tessitures instrumentales, dans la manière classique d'exprimer les accords et les sonorités, il est une évidence constatée, la perte de l'émotion ressentie au naturel directement en acoustique dans une salle de concert, lorsque la musique sera enregistrée. Notre métier, au-delà d'un simple travail d'enregistrement, sera de préserver, tant bien que mal, toutes ces nuances, qui font que la musique classique sort des arts populaires, et devient ainsi un art plus technique qu'on ne le pense.

J'ai beaucoup travaillé avec les préamplis Studer série 960, quelque fois avec ceux de la série D19 de la marque (préférant nettement ceux de la console 960). Bien qu'ayant essayé dans ce contexte, Sonosax (SX-S, SX-ST, R4) ne me parait pas suffisamment orienté pour ce genre d'exercice; idem pour le Nagra 6, excellente machine, malheureusement inapproprié pour l'enregistrement de la musique classique, en terme de sonorité. Contrairement à certain, je n'ai pas aimé le résultat sonore, sans nuance avec des timbres forcés et modifés par rapport au naturel des instruments.

Le seul preampli qui m'apporte pleinement ce que je recherche est le MCN U1141, pour toutes les nuances musicales et instrumentales que l'on se doit de préserver. Avec cet appareil, je dois dire que l'orientation de la machine est excellente. J'ai beaucoup de mal à repasser sur autre chose maintenant, dans ce style de prise de son. Bien-sûr, il n'y a que deux canaux. Ce n'est pas très grave dans la mesure où le couple de prise de son principal est preamplifié avec cette machine.

Quant au Millenia précité, n'ayant pas réalisé d'enregistrement en situation avec cette machine, je ne peux pas en tirer des arguments circonstanciés; à part quelques tests en studio qui n'ont laissé une très bonne impression.

Notez que 55 dB de gain suffisent amplement pour l'enregistrement de la musique classique, vu que l'on travaille en dynamique réelle sans compression de dynamique et que l'on utilise habituellement des microphones électrostatiques sensibles (plus de 10mV/Pa).

Bien amicalement

tomtom
-20 VU
-20 VU
Messages : 55
Inscription : 20 août 2005, 17:22

Re: Pré-amplis micro pour des enregistrements de musique classique

Message non lu par tomtom » 04 juin 2015, 16:59

Bonjour,
auriez vous une adresse de société sur Paris louant ce type de préampli ?
car jusqu'à présent je trouve essentiellement des mixettes ou enregistreurs, mais ai du mal à trouver juste de très bons préamplis
amicalement,

Yapas
-20 VU
-20 VU
Messages : 4
Inscription : 06 juin 2012, 15:45

Re: Pré-amplis micro pour des enregistrements de musique classique

Message non lu par Yapas » 04 juin 2015, 18:42

Merci à tous pour vos réponses ! Toutes très utiles !
Je vais essayer de vous répondre individuellement dans ce post.
A savoir : si je pointe le Millenia HV3D c'est parce qu'il y en a un en vente d'occasion (que j'ai pu tester, mais pas comparer, chez le vendeur) et qu'il offre justement 8 pré-amplis (ce que je recherche), mais je ne focalise pas là-dessus.

@Foxp2: j'ai également constaté que les marques que tu citais proposaient plutôt des mixettes avec pré-amplis incorporés (pas toute cependant : 2 unités du 1024 répondraient aux 8 pré-amplis recherchés). Tu m'as tout de même fait découvrir du nouveau matériel, c'est toujours utile.

@Dorian : merci d'avoir splitté le sujet, c'est plus clair ainsi.

@jaklagratt : concernant le HV3D tu confirmes les avis que j'ai également reçu de quelques ingé musique classique que je connais en Belgique. C'est toujours bien de recevoir des confirmations. Le Micstasy de RME semble susciter quelques réserves, mais ça ne veut pas dire que c'est du mauvais matériel, tout dépend encore de l'utilisation.

@Labroue : merci pour toutes ces explications. En studio, je travaille régulièrement avec les pré-amplis d'une studer 902, j'en suis très satisfait, mais évidemment pas transportables.
J'ai visité le site MCN U1141 et parcouru la documentation (je ne connaissais pas !). Ca semble aussi être très performant. Malheureusement je ne connais personne qui en utilise donc difficile de faire des essais comparatifs.
Il est évident que je travaillerai en dynamique réelle sans aucune compression, les micros électrostatiques que j'utilise sont des Neumann (U87, KM140/145) et des Schoeps (CMC MK40/41).
Parfois aussi des AKG 414 (principalement en situation de concert - musique contemporaine - et s'il me faut plus de micros que ce dont je dispose en Neumann et Schoeps. De préférence sur les cuivres, percussions).

Encore un tout grand merci à tous pour vos avis et le temps consacré à me répondre, je découvre du matériel que je ne connaissais pas, d'autre uniquement de nom, savoir ce que vous en pensez est éclairant, ça m'est vraiment très utile !

Avatar de l’utilisateur
Labroue
0 VU
0 VU
Messages : 1241
Inscription : 29 déc. 2007, 14:42
Localisation : Paris
Contact :

Re: Pré-amplis micro pour des enregistrements de musique classique

Message non lu par Labroue » 05 juin 2015, 09:03

Bonjour à tous,

Je me permets de revenir sur quelques points évoqués et demandés.

Les préamplis Studer de la série 900 (902, 905 entre autres) ont une orientation différente de ceux de la série 960 (961 et 962 en valise portable, et 963 en console de studio). Autant ceux de la série 900, de technologie ancienne, vers la fin des années 70, ne seraient pas mon premier choix pour l'enregistrement de la musique classique, autant ceux de la série 960 sont bien en rapport avec le style. L'étude des plans électroniques des tranches 960 apporte un éclaircissement précieux sur les innovations employées (mise en pratique au milieu des années 80), comme par exemple : double transformateur d'entrée micro + un troisième transformateur de filtrage, un quatrième transformateur d'entrée pour les niveaux lignes optimisé, premier étage à gain fixe (paramètre important pour l'adaptation d'impedance), EQ entièrement révisées pour la prise de son acoustique (et non pour le mixage), commutations électroniques avec un Jfet spécial, etc. Bref, on trouve sur ces tranches, ce que Studer a fait de mieux. Les électroniques qui ont suivi (comme celle de la 928, ou des D19Mic sur les préamplis micro, à l'exception du D19MicValve qui est spécial) n'ont fait que régresser, par soucis de simplification et de coût.

Vous pourrez constater par des lectures que la série 960 à une réputation mondiale pour l'enregistrement de la musique classique, en Europe, aux US et en Asie (Japon).

Sur le plan sonore, vous y constaterez une reproduction des graves d'une clarté époustouflante, avec l'impact reproduit de l'impression des déplacements d'air que peuvent provoquer les percussions, une absence de distorsion harmonique dans la reproduction des aigus (je doute que Millenia soit aussi performant sur ce point); il est bien difficile d'analyser d'oreille et donc de distinguer brillance sonore et embellissement; j'y parviens avec la 960, pas avec les RME suscitès. Les microphones Neumann et Schoeps qui excellent par leur médium trés caractéristique trouve sur cette table une suite intéressante qui les préserve.

Pour la personne qui est à la recherche de matériel de location sur Paris : DCAudiovisuel, Tapage, Madloc.

Quant au MCN Audio, nous ne sommes pas beaucoup à en utiliser sur Paris. Il doit y en avoir une dizaine en circulation.
Bien amicalement.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités