Logiciel de mastering automatique

Théorie et pratique de cet art méconnu, tous supports.
Amot
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 117
Inscription : 28 nov. 2013, 12:05
Localisation : Clermont-Ferrand

Re: Logiciel de mastering automatique

Message non lu par Amot » 11 août 2017, 08:32

Donc le mix devrait s'adapter au master????

Igor
-20 VU
-20 VU
Messages : 19
Inscription : 11 juil. 2016, 15:50
Localisation : Paris

Re: Logiciel de mastering automatique

Message non lu par Igor » 11 août 2017, 13:01

Petite itw concernant le mastering qui ne fera pas de mal à certains d'entre nous quand a la vision de la chose ;)

http://fr.redbullmusicacademy.com/daily ... d=40297990

Envoyé de mon NEM-L51 en utilisant Tapatalk


cv21
-20 VU
-20 VU
Messages : 23
Inscription : 14 mars 2017, 22:35
Contact :

Re: Logiciel de mastering automatique

Message non lu par cv21 » 11 août 2017, 19:42

Ce post met en lumière ce qui m'a amené à m'inscrire : des amoureux du son !

Le titre "mastering automatique" fait mal. Les techniciens font parti de la création de l'oeuvre sonore quelle qu'elle soit. Comme un musicien, un reporter, l'expérience, la persévérance et le talent du technicien son contribue à l'aboutissement de l'oeuvre.

Cependant, il faut bien admettre que l'informatique permet des choses nouvelles. J'ai lu ici la possibilité de récupérer des réverbérations à convolution, merci l'informatique. Cela n'a rien à voir avec le mastering mais par exemple le logiciel Hindenburg peut ajuster de façon automatique les niveaux aux différentes normes EBU128. C'est là, tant mieux pour ceux qui comme moi ne sont pas sourd mais ne savent pas ajuster un compresseur pour s'approcher du son bien présent à l'esprit. Sans sombrer dans le clic facile, ces automatismes m'aident parfois. Pour autant, je continuerai à apprécier le résultat de ceux capables d'écouter et d'améliorer grâce à leur sensibilité et leur savoir les enregistrements.

Pour en revenir à la question initiale, j'ai surtout parcouru le lien de Laurend "pour les curieux". Globalement, je n'en peux plus d'entendre ce type de mix, trop présent à mon goût. Pour les titres de la chanteuse Room 34 et Melt like this snow, je préfère lever le volume et écouter les originaux. En revanche, pour les titres Obama's Fight et Rise and Shine autant le mix source est quasi inaudible, autant le mix automatique apporte un côté opulent qui peut convenir même si je maintiens avoir du mal avec cette présence écrasante et permanente. En bref pour le chant et la musique acoustique, je préfère ce que j'appelle les mix à l'ancienne avec une voix en premier plan et la musique en "accessoire" et pour les musiques aux sonorités plus actuelles je trouve les master plus qualitatifs mais avec un côté musique au kilomètre. C'est juste un avis, je ne connaissais pas ce service, maintenant oui, merci et je préfère ma tambouille faite à la main même si elle n'est pas très bonne.

Avatar de l’utilisateur
Laurend
-20 VU
-20 VU
Messages : 22
Inscription : 14 mai 2012, 18:29

Re: Logiciel de mastering automatique

Message non lu par Laurend » 13 août 2017, 09:25

Merci pour ce retour cv21.

Pour les vraiment curieux j'ai créé 3 autre listes de lecture.

La même liste avec un volume normalisé pour tous les extraits afin de faciliter les comparaisons A/B
https://soundcloud.com/laurent-sevestre ... -at-18lufs

Une liste composée de titres où les clients ont crédité MaximalSound pour le mastering sur SoundCloud.
https://soundcloud.com/laurent-sevestre ... ximalsound

Une liste composée de titres où les clients ont crédité MaximalSound pour le mastering sur YouTube.
https://www.youtube.com/playlist?list=P ... 7204188BB6

Avatar de l’utilisateur
Vlad
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 83
Inscription : 22 janv. 2014, 11:11

Re: Logiciel de mastering automatique

Message non lu par Vlad » 14 août 2017, 13:39

Bonjour,

Pour l'expérience et la connaissance que j'en ai aujourd'hui, après 20 ans de métier, créer avec du son consiste à produire des sensations et des émotions, c'est-à-dire à toucher des humains.

L'étape habituelle du mastering consiste à faire intervenir, en fin de parcours et dans des conditions d'écoute optimales, un être humain expérimenté, capable de ressentir et de s'émouvoir, afin d'optimiser la transmission.
Aujourd'hui, un algorithme est encore seulement capable d'appliquer à un signal, sans autre discernement que celui pour lequel il a été programmé par un être humain (lui-même capable de ressentir et de s'émouvoir) une certaine combinaison perçue comme améliorant le signal d'origine : augmentation du niveau moyen, extension de la bande passante, nivellement de la bande passante, ajout d’harmoniques, accroissement de la largeur, que sais-je encore.

Outre que cette discussion me paraît bien correspondre à l'air du temps (le service rendu par un logiciel coûte moins cher que le savoir-faire humain), je trouverais raisonnable, sur un site comme celui-ci (où la compétence circule), d'en savoir un peu plus sur les critères qui pilotent l'algorithme et le cahier des charges des concepteurs.
"En raison de l'indifférence générale, demain est annulé." (anonyme)

Avatar de l’utilisateur
Laurend
-20 VU
-20 VU
Messages : 22
Inscription : 14 mai 2012, 18:29

Re: Logiciel de mastering automatique

Message non lu par Laurend » 14 août 2017, 16:53

Beaucoup d'informations sont disponibles sur le site.
https://www.maximalsound.com/fr/technical

Avatar de l’utilisateur
caravaggio
L'équipe SDO
L'équipe SDO
Messages : 487
Inscription : 25 févr. 2010, 09:24
Localisation : Strasbourg

Re: Logiciel de mastering automatique

Message non lu par caravaggio » 15 août 2017, 16:50

Bon, j'ai écouté.
AMHA ça sonne comme on peut imaginer un logiciel de mastering automatique :

- trop compressé à mon goût : les voix et les instrument solo perdent trop de dynamique
- les reverbs et delais ressortent souvent par rapport au mix, de manière pas toujours élégante
- une brillance est ajoutée qui sied à certaines voix, inutile ou incongrue sur d'autres

Je sais bien que la psychologie joue beaucoup dans ces écoutes comparatives mais je me tenais prêt à avoir une surprise. Je constate qu'elle n'a pas eu lieu.

En revanche, c'est assez efficace sur les titres electro qui ne demandent que plus de sensation de pression sonore.
Mais dans ce cas, le service est peut-être un peu cher ?

En tous cas, merci Laurend de mettre à disposition de quoi se faire un avis, c'est plus sympa que des assertions au sujet de l'Homme et de la Machine....

Avatar de l’utilisateur
YuHirà
0 VU
0 VU
Messages : 1098
Inscription : 20 juil. 2004, 15:17
Contact :

Re: Logiciel de mastering automatique

Message non lu par YuHirà » 17 août 2017, 20:17

Igor a écrit :
11 août 2017, 13:01
Petite itw concernant le mastering qui ne fera pas de mal à certains d'entre nous quand a la vision de la chose ;)

http://fr.redbullmusicacademy.com/daily ... d=40297990

Merci beaucoup pour ce lien! Je suis impatient de lire ce témoignage! Je suis loin d'être un expert en la matière, je me trompe certainement complètement, mais le mastering de Random Access Memories m'a personnellement sidéré. C'est un disque qui "respire" beaucoup alors que ça tape souvent dans le 0 dB. Jusqu'ici je pensais qu'il fallait forcément compromettre un des deux aspects: cet album a été une révélation pour le musicien que je suis et à mon sens, démontre magistralement l'importance de l'ingé son, de ses oreilles et de son expérience, dans le mastering...
Dernière édition par YuHirà le 17 août 2017, 20:40, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Laurend
-20 VU
-20 VU
Messages : 22
Inscription : 14 mai 2012, 18:29

Re: Logiciel de mastering automatique

Message non lu par Laurend » 17 août 2017, 20:31

La question n'est pas de savoir à quel point on est fort, mais comment on est fort. Je crois que c'est Katz qui a dit ça. Je suis 100% de cet avis.


Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités