Fréquence d’échantillonnage

Théorie et pratique de l'enregistrement des directs, de la parole, d'instruments de musique, de sons seuls d'ambiance et de bruitages.
Énol
-20 VU
-20 VU
Messages : 18
Inscription : 12 mai 2019, 11:23

Fréquence d’échantillonnage

Message non lu par Énol » 14 mai 2019, 15:09

Bonjour à tous,

Sur vos conseils dans un précédent post, je vais investir prochainement dans un Zoom H5 pour des prises de sons en extérieurs et éventuellement en intérieur avec des micros spécifiques. (voir post actuel)

https://www.sounddesigners.org/forum/mi ... 13403.html

Je lis plusieurs articles sur le web afin d'en savoir plus sur les différents modes d'enregistrement, mais je sais pas lequel privilégier pour ma pratique.

À noter que mes différents échantillons seront traités dans Ableton Live.

Je pensais enregistrer au format WAV à une fréquence de 44,1 kHz en 24 bits mais je ne suis certain d'être dans le vrai ?

Merci de vos avis éclairés.

MarcV
-2 VU
-2 VU
Messages : 956
Inscription : 24 oct. 2007, 19:08
Contact :

Re: Fréquence d’échantillonnage

Message non lu par MarcV » 14 mai 2019, 15:58

Le 44,1KHz et ses multiples (88,2KHz, ...) est réservé à la musique exclusivement.
Pour tous le reste c'est du 48KHz et ses multiples (96K, ...)
L'usage du 96K n'a d'intérêt que si tu penses avoir besoin de triturer la matière sonore en pitch et/ou en vari-speed de manière excessive.
Le tout en 24bit.

Énol
-20 VU
-20 VU
Messages : 18
Inscription : 12 mai 2019, 11:23

Re: Fréquence d’échantillonnage

Message non lu par Énol » 14 mai 2019, 16:05

Merci de ta réponse.

Effectivement je souhaite modeler ce que j'enregistre, l'idée est de faire du "sound design".

Après avoir parcouru la notice, le Zoom H5 propose ces modes, mais lequel choisir pour mon utilisation ?

Mode MULTI FILE :

WAV 48 kHz/24 bits
WAV 44,1 kHz/24 bits
WAV 48 kHz/16 bits WAV
44,1kHz/16 bits

Mode STEREO FILE

WAV 96 kHz/24 bits
WAV 96 kHz/16 bits
WAV 48 kHz/24 bits
WAV 44,1 kHz/24 bits
WAV 48 kHz/16 bits
WAV 44,1 kHz/16 bits

MarcV
-2 VU
-2 VU
Messages : 956
Inscription : 24 oct. 2007, 19:08
Contact :

Re: Fréquence d’échantillonnage

Message non lu par MarcV » 14 mai 2019, 16:08

Stéréo file
48K/24b

Énol
-20 VU
-20 VU
Messages : 18
Inscription : 12 mai 2019, 11:23

Re: Fréquence d’échantillonnage

Message non lu par Énol » 14 mai 2019, 17:42

Merci !

tracks
-20 VU
-20 VU
Messages : 33
Inscription : 11 nov. 2015, 07:06

Re: Fréquence d’échantillonnage

Message non lu par tracks » 16 mai 2019, 11:07

MarcV a écrit :
14 mai 2019, 15:58
Le 44,1KHz et ses multiples (88,2KHz, ...) est réservé à la musique exclusivement.
L'usage du 96K n'a d'intérêt que si tu penses avoir besoin de triturer la matière sonore
Le tout en 24bit.
Bonjour

je tenais à apporter une petite précision puisque j'ai eu la chance de rencontrer quelques sommitées US de l'enregistrement exclusivement dédié musiques et toujours en contacts.
Le 24/96 est exclusivement utilisé par Al Schmitt qui depuis peu est passé au 24/192 sachant que leurs mix lorsqu'ils repassent par la 88RS sont enregistrés à 192 k en vue du mastering.
Et Al est très loin d'être le seul

Donc ce que dit Marc et à relativiser un petit peu :wink:

Avatar de l’utilisateur
2at8
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 1787
Inscription : 07 nov. 2007, 19:25
Contact :

Re: Fréquence d’échantillonnage

Message non lu par 2at8 » 16 mai 2019, 11:35

Le 24/48-96 est aussi un format pour le présent et le futur. Pour des fichiers dématérialisés, cela ne pose aucun problème. Le 44,1 et ses multiples sont, bien qu’encore actifs, à mon sens dépassé et non synchrone avec le monde de l'image. Ce format est juste historiquement lié au monde du CD. Donc, il faut du 48 et ses multiples, si en plus un jour on marie images et son. :dm1000:
Un verre en plastique, une cuillère en bois, une vielle casserole en cuivre, mais bien cabossée, avec 2 trous pour chaque oreille, plus quelques bricoles ... Saperlipopète, je reprendrais bien un petit verre de 3D avant de partir.

Avatar de l’utilisateur
vinc
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 796
Inscription : 31 mars 2008, 22:15
Localisation : Montreuil

Re: Fréquence d’échantillonnage

Message non lu par vinc » 16 mai 2019, 21:40

96Khz...Une référence... Pas sur.
D'abord il faudrait que le micro et l'électronique possèdent une bande passante qui monte à 48k pour que ca soit intéressant. Ca existe mais pas chez zoom.
Ensuite il faudrait qu'on entende les fréquences au delà de 20k, que le casque ou les enceintes et leur ampli possèdent une bande passante qui monte à 48k.

A moins, comme le dit marcV, qu'on veuille triturer le son, le pitcher (et qu'on possède des micros et électronique à la hauteur) ca n'a pas trop d'intérêt.

Bon ca fait plaisir aussi...
Vincent M.
Nouvelle sonothèque multicanal et autre DinoSound.eu: http://dinosound.eu

tracks
-20 VU
-20 VU
Messages : 33
Inscription : 11 nov. 2015, 07:06

Re: Fréquence d’échantillonnage

Message non lu par tracks » 16 mai 2019, 22:09

un vaste débat

(Désolé pour la pavé qui suit : j'ai édité on post initial qui était bien plus court, je suis bavard et ça me passionne aussi)

William disait que même si cela se termine sur un mp3 le petit plus de matière enregistré à cette fréquence se retrouvait aussi dessus.
Je ne crois pas que ce soit une question de plaisir même si cette aspect des choses n'est pas non plus à négliger.
J'ai deux pro tools hd à la maison et j'ai fait un rec d'orchestre à travers des 192 i/o.
Une passe unique allant dans chaque station une à 48 l'autre à 96.
A l'écoute et sur le même support l'oreille entend une différence.
Certains vont avancer toutes sortes de formules mathématiques qui vont aller à l'encontre de l'utilité du 96 mais toujours est il que l'oreille fait la différence.

C'est ce qui prime avant tout le reste me concernant.

tiens d'ailleurs puisque tu parles de plage fréquentielles que l'on entend ou pas :
(extrait du site AMS-Neve à propos de la 88RS - console analog comme tu le sais sans doute) :
- "With its 100kHz bandwidth, surpassing 192khz digital recording quality"

Comme quoi ya pas que les convertisseurs.

Il y a une interview de Al disant que si certains n'entendent pas que c'est "mieux", c'est qu'il pourrait y avoir un souci d'audition.
William à réalisé plusieurs test avec les équipes sur place (musiciens, staff, prod) en réalisant un rec avec Studer, 48 et 96k.
Selon son témoignage tous ont sélectionné le 96.

Oui je sais : je suis pour
Je fais aussi confiance à des gens dont ... comment dire, le savoir faire et l'expérience ne sont plus à prouver.

mais j'y peux rien, c'est comme ça ... et j'aime faire plaisir tout comme me faire plaisir

Je précise que je suis conscient d'avoir un peu dérivé du sujet "Zoom" et que c'est pour cela que je parlais dès le départ d'enregistrements de musiques. Après j'ai peut-être mal comprit Marc lorsqu'il dit que le 96 n'a pas vraiment d'utilité à part pour triturer des sons.

J'ai comprit qu'il parlait en général.
Au lieu de comprendre qu'il parlait du 96 enregistré avec un Zoom (?)

Autre témoignage vécu : j'ai tout récemment mixé/masterisé et en partie arrangé les 2 albums d'un ami batteur dont le dos ne lui permet plus d'installer et de jouer sur une acoustique (le chirurgien chargé de l'opération qui devait le remettre sur pieds l'a en réalité achevé) - bref, il m'envoie des pistes à mixer (24/44,1) dont des pistes drum issues d'enregistrements midi avec pour banque de sons EZ et SD2 chez Toontrack.

Je mixe et je ne comprends pas pourquoi je n'obtiens pas la même définition sonore que lorsque c'est moi qui ai joué la drum avec les mêmes banques de sons (je fais du 96 tout le temps).
Je lui demande les fichiers midi afin de tout reprendre en 96 - je prends aussi soin de repasser les autres pistes audio dans du matos à lampes histoire de donner une petite couleur supplémentaire à l'ensemble.
Au départ lorsque j'ai reçu les pistes drums, je me suis contenté d'une conversion logicielle vers 96.

Et bien après avoir passées les pistes midi et enregistrées (un print direct) dans la session comme je le fais d'habitude, j'ai retrouvé la définition sonore à laquelle je suis habitué dans le mix final.

Peut-être n'est-ce que de l'ordre du ressenti ? ça va même être l'argument principal chez certains détracteurs.
Mais peu m'importe du moment que nous sommes plusieurs à entendre la différence et sommes tous contents du résultat.

MarcV
-2 VU
-2 VU
Messages : 956
Inscription : 24 oct. 2007, 19:08
Contact :

Re: Fréquence d’échantillonnage

Message non lu par MarcV » 17 mai 2019, 00:18

tracks a écrit :
16 mai 2019, 11:07
Le 24/96 est exclusivement utilisé par Al Schmitt qui depuis peu est passé au 24/192 sachant que leurs mix lorsqu'ils repassent par la 88RS sont enregistrés à 192 k en vue du mastering.
Et Al est très loin d'être le seul

Donc ce que dit Marc et à relativiser un petit peu :wink:
Je ne savais pas que seul Al Schmitt avait l'autorisation (ou le pouvoir ?) d'utiliser le 96K... :wink:
Blague à part...
On peut toujours relativiser mais il faut aussi réfléchir à ce que l'on fait en tant que professionnel, ou alors on parle en langage fleuri style pinard et on ouvre un forum d'audiophile.

Loin de moi l'idée de donner des leçons à Al Schmitt mais passer au 192KHz juste parce qu'on a une 88RS, je ne comprend pas la bonne raison...
D'abord parce que la 88RS est une console purement analogique, alors oui elle a une BP de 100KHz mais la SSL 9000K fait mieux : 120KHz (ouaip mon gars !), enfin en niveau ligne pour les 2 hein ! Pas sur les préamp (ah merde !)
Bref, c'est déjà ridicule à ce niveau, quitte à faire le bogosse, il aurait mieux fallu passer au tout numérique en 192K/24bit dès le préamp.
Et pourquoi il ne le fait pas le monsieur ? Ben parce que le numérique en 192K, ça coute 4 fois plus cher que le 44,1 (ou 48K).

Mais à la limite, pourquoi pas, c'est pas vraiment ça qui me gène.
Le plus gênant c'est d'enregistrer de la musique en 192K.
La musique, même depuis l'agonie du CD est diffusée le plus largement en 44,1KHz/16bit et c'est comme ça que la très grande majorité des gens l'écoute, alors si on veut produire aussi pour les chauves souris (en admettant qu'il existe quelque chose d'intéressant au delà des 20KHz), pourquoi pas, ça vous regarde mais vous devez garder à l'esprit comment va finir principalement votre musique (soit 99,99% de la population) et donc faire en sorte de préserver au mieux le downsampling et la décimation de quantification inévitable.
Et pour ça il faut utiliser des multiples directs du 44,1KHz et donc enregistrer en 176,4KHz, pas en 192K.
Le downsampling de 192K vers 44,1K va être bien plus destructeur qu'à partir d'une source 176,4K (interpolation).

La seule bonne raison d'enregistrer de la musique dans un multiple de 48K (et donc en 192K) c'est pour une musique de film. Je n'en vois pas d'autre.

Mais bon, chacun est bien libre de faire ce qu'il lui plait, même le meilleur ingé son du monde.
Dernière édition par MarcV le 17 mai 2019, 00:29, édité 2 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : benoitfri, Brotools, Greg-caravaggio, ondes, Pontec et 26 invités