Sonoriser un musée

Vos propres travaux, ainsi que vos impressions et analyses des bandes son qui nous entourent (cinéma, télé, radio, et multimédia / jeu vidéo).
Aussi un atelier de confection de bruitages, de sound designs, et de musiques. Recherches de son, d'instruments, contributions soniques, demandes de traitement, etc.
bertrand108
-20 VU
-20 VU
Messages : 7
Inscription : 28 déc. 2011, 14:23

Sonoriser un musée

Message non lu par bertrand108 » 20 sept. 2017, 22:25

Bonjour les amis,

Je dois sonoriser un petit musée météorologique : un pièce rectangulaire de 55m2 avec des plafonds hauts, une porte d'entrée et deux fenêtres sur une parois.

Question : Je voudrais mettre un dispositif de sons ambiants, des bruitages et prises de sons de pluie, orages, vents...qui accompagneraient des projections d'images correspondantes sur le plafond. J'aimerais créer un sentiment d'immersion donc j'aimerais utiliser 4 à 6 enceintes. J'aimerais bien pouvoir contrôler la spatialisation, les panoramiques pour accentuer l'effet d'immersion.

Et puis il y aurait deux ou trois points d'écoutes très circonscrits : une lecture, un poste TV avec des images/archives et peut-être un autre texte à un autres endroit. Ici il y a bien sûr la solution casque mais je me demandais si il existait des enceintes très directionnelles que je pourrais par exemple suspendre dans un parapluie pour créer une petite bulle sonore très ciblée (sachant que le son global d'ambiance sortant des 4 ou 6 enceintes ne serait pas super fort en volume moyen)

Je n'ai pas beaucoup d'idée sur le matos à utiliser, sachant qu'ils n'ont pas bcp de sousous bien sûr.

Comment je peux faire tourner en boucle tous ces sons ? Quels amplis, quelles enceintes et quels casques utiliser ??

Merci d'avance :)

julius
-20 VU
-20 VU
Messages : 63
Inscription : 10 juin 2012, 23:56

Re: Sonoriser un musée

Message non lu par julius » 21 sept. 2017, 14:36

En gros tu voudrais qu'on fasse le travail a ta place... :lol:
En tout cas il te faudra un ordinateur, ou un lecteur multipiste qui fera tourner tout ça en boucle.
Si c'est une installation qui va rester en fixe quelques jours, mois ou semaine, il faut que ce soit le plus facile possible a mettre en route. Idéalement 3 ou 4 manip.
J'avais fait une installation avec 20 sources sonores différentes, qui a tourné 3 mois 7j/7.
Pour le DAW j'avais utilisé samplitude qui est d'une stabilité exemplaire. L'hotesse avait juste a appuyer sur la barre d'espace le matin et le soir. Bien sûr il faut aussi que l'ordi soit hyper stable, donc j'avais pas pris un Mac....nan je déconne... . un PC assemblé par mes soins avec des composants éprouvés dans mon studio.
Comme carte son j'avais pris une carte ssl avec ses convertisseurs 24i/o, c'est ce qu'il y avait de moins cher avec autant d'i/o.
Pour les amplis, j'avais pris du Lazare, fait sur mesure, 8 canaux par ampli. L'ampli doit être de qualité car il va tourné en permanence. Et pas trop puissant, car plus il est puissant plus il chauffe et en général les espaces ne sont pas super aérés.
Et j'avais carrément mixé sur place avec un ordi portable déporté pour me balader dans les pièces, 300 m2 au total.
Mais la prod avait les moyens.
Car derrière il faut les enceintes, c'était du sur-mesure aussi, des directionnelles construites un ingénieur, Jean-Marie Géraud, hélas décédé depuis.
Bref avec un budget rikiki ça va être compliqué.
Moi je partirai sur un multipiste genre Roland, et pour l'amplification plusieurs enceintes amplifiées pas cher.
Bon courage.

Avatar de l’utilisateur
GonZo_GSS
-10 VU
-10 VU
Messages : 215
Inscription : 03 févr. 2013, 00:52
Contact :

Re: Sonoriser un musée

Message non lu par GonZo_GSS » 21 sept. 2017, 21:36

julius a écrit :
21 sept. 2017, 14:36
Et j'avais carrément mixé sur place avec un ordi portable déporté pour me balader dans les pièces, 300 m2 au total.
En même temps, tu veux faire comment si non ?

Pour le reste, Bertrand, je ne peux pas trop t'aider. Je n'étais qu'assistant sur les 3 musées fixes que j'ai eu la chance de faire et je ne me souviens plus des refs matos. Je sais juste que c'était un lecteur de carte SD.
Ah si !!!! Pour ton histoire de parapluie tu vas devoir t'orienter vers une enceinte hyper directive :)
"Beaucoup de studio sont équipés de PT et beaucoup de gens vont manger chez MacDo, mais franchement que doit on en conclure?"

Avatar de l’utilisateur
sigir
Donateur en Argent
Donateur en Argent
Messages : 862
Inscription : 24 nov. 2004, 21:53
Localisation : Chambéry

Re: Sonoriser un musée

Message non lu par sigir » 24 sept. 2017, 09:50

4 ou 6 enceintes ne signifie pas forcément 4 ou 6 sorties. Ça peut même être en mono. Avec un petit budget, je pense qu'on peut viser la stéréo. Pour la lecture en boucle, je ne sais pas si les lecteurs de carte SD ont cette option, quelqu'un sait ? Si oui, on entend une coupure ?

Les autres points sonores sont indépendants ?
Régis Fraisse

bertrand108
-20 VU
-20 VU
Messages : 7
Inscription : 28 déc. 2011, 14:23

Re: Sonoriser un musée

Message non lu par bertrand108 » 29 mars 2018, 11:04

Salut tout le monde ! Merci pour vos réponses (désolé du retard :/ ). Pour l'enceinte directive je vais peut-être me diriger vers la A d'Akousitc Art. Mai sue ne l'ai pas encore écouté.

https://akoustic-arts.wixsite.com/akoustic-arts

bertrand108
-20 VU
-20 VU
Messages : 7
Inscription : 28 déc. 2011, 14:23

Re: Sonoriser un musée

Message non lu par bertrand108 » 29 mars 2018, 11:14

D'ailleurs un avis sur ce matos ? Des enceintes directionnelles à conseiller ?

Avatar de l’utilisateur
2at8
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 1749
Inscription : 07 nov. 2007, 19:25
Contact :

Re: Sonoriser un musée

Message non lu par 2at8 » 01 avr. 2018, 23:45

Oui Bertrand, c'est une bonne solution, mais par contre pas de grave et des aigus tronqués. Donc il faut bien maitriser ce que l'on envoie dedans. Ça permet des combinaisons de faisceaux sonores variés hyper sélectifs. Mais pour des sons d'ambiance immergeant comme pluie, orage et vent, à spectre large, c'est peut-être un peu canal étroit, si l'on veut une vraie bande passante et rendre le tout de façon réaliste, avec une bonne dynamique.
Pour des effets ponctuels, ça peut le faire, quitte à synchroniser les bandes-son entre systèmes conventionnels et système limité hyper directif pour éviter une trop grande canalisation.
Pour aller plus loin il faut étudier la mise en espace et la mise en scène du lieu, et dispositif.
:dm1000:
Un verre en plastique, une cuillère en bois, une vielle casserole en cuivre, mais bien cabossée, avec 2 trous pour chaque oreille, plus quelques bricoles ... Saperlipopète, je reprendrais bien un petit verre de 3D avant de partir.

leyfan
-20 VU
-20 VU
Messages : 37
Inscription : 04 oct. 2012, 19:31

Re: Sonoriser un musée

Message non lu par leyfan » 02 avr. 2018, 18:06

OPui bertrand108, pour ce musée, un modèle de "cloche sonore" qui ne rétrécit pas trop le message: 130/17 Hz à 22Khz en dessous de son cône de diffusion...aller voir à la référence: SOUNDTUBE FP6030 sur la toile, c'est un fabricant pas vraiment "start up" ni française...mais qui est spécialisée dans la diffusion du son dans les espacesde différents types...à explorer.Par ailleurs, côté "immersion" qui est le terme le plus employé dans ce secteur, tout est possible, je veux dire, que le domaine est vaste...! pratiquant ce secteur assez souvent, je peux dire que le plus simple est de laisser la structure d'accueil, l'institution, le musée, choisir son prestataire qui implante un système de son, même si c'est toi qui donne la "préconisation" des formats de diffusion que tu estimes souhaitable...ainsi, juste préciser que tu souhaite faire une quadraphonie, ou un multicanal 6 voies, ce qui implique pour eux, d'investir dans un lecteur carteflash 6 canaux audio discrets, référence ultra courante en muséographie, et te permettre, de ton côté, de mixer sur place, avec un portable et un logiciel à ta main ( Protools, Live Ableton ou autre...+ interface audio 6 ou 8 sorties, un multi analogique ou optique ADAT qu'ils rentrent dans leur ampli 6 canaux...) ça permet de "calibrer" correctement, à ton oreille, le rendu "immersif" souhaité, et comme tu livre 6 fichiers mono, par ex, résultat de ce mix sur site, tu devrais retrouver, une fois ta petite régie nomade débranchée, et la leur en action, retrouver ce que tu as souhaité comme équilibre des sources et des différents plans de perception dans cet espace...voilà, bonne expérience!!

bertrand108
-20 VU
-20 VU
Messages : 7
Inscription : 28 déc. 2011, 14:23

Re: Sonoriser un musée

Message non lu par bertrand108 » 04 avr. 2018, 10:37

Merci pour ces informations !!!

@leyfan La diffusion en "clôche" me semble le meilleur compromis en effet, surtout// à la qualité sonore. (Je regarde SoundTube, je trouve aussi Brown Innovation...à voir les prix et disponibilités...)

Ce petit descriptif qui m'a un peu aidé à y voir plus clair, pris chez Tkgeo (cf ci-dessous).

Trois approches technologiques existent pour le son directionnel :
A/ Haut-parleurs contraints
Principe des dômes ou cloches sonores que l’on trouve surtout dans les points d’écoute CD en magasin.
Inconvénients : inesthétique, très limité pour les distances de diffusion à 2 mètres maximum, faible puissance.
Avantages : bande passante, coût.
B/ Haut-parleurs à Ultra Sons (HSS de TKGeo)
Le principe consiste à moduler le signal sur une porteuse à ultra son permettant de diffuser une source sonore dans un faisceau très étroit et précis.
Avantages : précision, directivité extrême.
Inconvénient : empreinte sonore* très restreinte, faible pression sonore, qualité du son médiocre
C/ Haut-parleurs à onde plane électrostatique (FlatPhone® de TKGeo) FlatPhone® : haut-parleur plan, constitué d’un réseau de lamelles excitées par le passage
de courants électriques transportant la modulation.
Avantages : bonne bande passante, directivité et facilité d’intégration. « Habillable », puissant, bon rapport qualité-prix.
Inconvénients : nécessite un minimum de conception et planification des espaces à sonoriser.

bertrand108
-20 VU
-20 VU
Messages : 7
Inscription : 28 déc. 2011, 14:23

Re: Sonoriser un musée

Message non lu par bertrand108 » 04 avr. 2018, 10:47

leyfan a écrit :
02 avr. 2018, 18:06
un lecteur carteflash 6 canaux audio discrets, référence ultra courante en muséographie, et te permettre, de ton côté, de mixer sur place, avec un portable et un logiciel à ta main ( Protools, Live Ableton ou autre...+ interface audio 6 ou 8 sorties, un multi analogique ou optique ADAT qu'ils rentrent dans leur ampli 6 canaux...) ça permet de "calibrer" correctement, à ton oreille, le rendu "immersif" souhaité, et comme tu livre 6 fichiers mono, par ex, résultat de ce mix sur site, tu devrais retrouver, une fois ta petite régie nomade débranchée, et la leur en action, retrouver ce que tu as souhaité comme équilibre des sources et des différents plans de perception dans cet espace...voilà, bonne expérience!!
Je ne trouve pas la référence ce ces lecteurs carte flash 6 canaux...comment ça fonctionne ? C'est un lecteur/amplificateur CF avec 6 sorties séparées qui devrait alimenter 6 enceintes, ou bien qui devrait passer dans un ampli qui lui aurait aussi 6 entrées et sorties séparées... Comment tout ça communique ?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 30 invités