dimanche, 19 octobre 2008 00:00

JazzMutant Lemur

Écrit par

lemur01Le Lemur de JazzMutant est une surface de contrôle tactile multitouch. Il se connecte via un câble ethernet avec l’ordinateur et permet de contrôler les applications (DAW, Plug-ins,…) en MIDI ou avec le protocole OSC (Reaktor et Max/Msp par ex).

Cela fait maintenant 6 mois que j'ai reçu la bête, et je vais essayer de vous en faire un petit tour d'horizon.

 Prise en main 

 Le Lemur est arrivé dans son carton contenant un DVD d’installation, un câble Ethernet et un transfo ainsi qu’un porte badge JazzMutant (vu le prix de l'animal, JazzMutant aurait peut être pu offrir un sac de transport,mais bon).

Lemur13Il fait la taille d’un écran 12 pouces et est plutôt léger, il est muni de 4 boutons en haut a droite et d'un port ethernet sur la face arrière proche du bouton on/off et de la prise pour le courant.
Je l’utilise sur un MacBook Pro 2.16 Ghz sous OSX 10.4.11 avec Ableton Live 7 (Lemur v1.6).

L'installation est très simple.

J’installe d’abord JazzDaemon (utilitaire de config midi) puis JazzEditor (éditeur pour la surface de contrôle).
Bon ça y est je l'allume et aperçoit un Lemur jaune (logo de JazzMutant) qui me fait de l'oeil.

Lemur3

Grâce au premier bouton (en haut a droite ) j'accède a la page de configuration du Lemur pour régler le réseau. C'est le premier touché que j'ai eu, et il est plutôt agréable et inhabituel (quoiqu'aujourd'hui ça va vite changer).

La config automatique de réseau n'a pas fonctionné avec mon Mac, et j'ai opté pour une adresse manuelle (que je n'ai jamais changé).

Bon, tout fonctionne, passons aux choses sérieuses. Pour cela il faut lancer le JazzEditor, y charger un des exemples fournis sur le DVD, et connecter JazzEditor au Lemur grâce au bouton play (en haut a droite).

Il y a 9 exemples qui permettent de tester le Lemur avec plusieurs logiciels dont Cubase, Live, Logic, Reaktor, Max, et Modul8 (logiciel de vidéo). Je charge la démo Live qui simule une Mackie Control. Live reconnaît bien le Lemur comme une Mackie Control et me voici avec un mixer sous les doigts.

 

Lemur17


Émulation d'une Mackie Control pour Live


Le toucher est très réactif (voir trop) mais il est réglable, dans le JazzEditor on peut affecter une valeur Attraction qui rend le fader plus ou moins sensible, et choisir un Cursor Mode. Je l'ai réglé sur Cap only et la console est devenu beaucoup plus agréable pour travailler.

L'intégration dans Live est surprenante, lorsque j'ajoute une piste dans Live, elle apparaît sur le Lemur et je peux naviguer dans le mixer (de 8 en 8) grâce au bouton Bank Selection (comme une vraie console) et au bouton Channel Selection (de 1 en 1).

L'autre grand atout du Lemur c'est qu il peut avoir plusieurs pages, on navigue dans un patch avec les 2 boutons flèches (en haut à droite) , ou avec le bouton Interface List qui donne une vue sur toutes les pages du patch (l'ordre des pages peut se définir dans JazzEditor en mettant un numéro avant le nom de votre conteneur).

Lemur15

La page suivante du patch Live permet de contrôler les Pans de chaque pistes ainsi que les plugs.
Encore une fois l'assignation est un jeu d'enfant, les rotatifs sont réglés par défaut pour de toutes petites valeurs, à chacun d'y trouver sa valeur idéale dans JazzEditor et pourquoi pas créer autant de patchs avec différentes sensibilités que vous le souhaitez.

L'ensemble des pads situés en dessous des rotatifs permettent d'envoyer des notes midi vers un Vsti et le slide gère le pitch.

On peut ainsi parcourir les neufs exemples et découvrir ainsi tout le panel d'objets qui existe pour le Lemur.


Création d'une interface

Le Lemur est branché en Ethernet sur l’ordinateur et simule 8 entrées/sorties MIDI réglables dans le Lemur et avec JazzDaemon.

Il offre également 8 adresses OSC (Open Sound Control), qui permettent de communiquer avec les softs gérant l'OSC de manière bien plus précise qu’avec le MIDI (les protocoles changeraient ils enfin ?). Pour l'instant (à ma connaissance), l'OSC fonctionne avec Max/Msp et avec Reaktor.

Lemur9Le logiciel JazzEditor permet de créer ses propres interfaces. Pour cela on dispose d'un ensembles de 15 objets permettant de contrôler, de recevoir des informations et d'organiser son interface.

Lemur10

Pour chaque object, on choisi sa couleur, différentes fonctions propres à lui, on peut régler son rapport au tactile (réactivité, sensibilité, …) puis on lui affecte une fonction MIDI (18 en tout). Parmi les plus connues : note on, control change, …

Lemur2

Le JazzEditor étant connecté au Lemur on voit son interface se créer en direct sur le Lemur ce qui est très pratique pour l'organisation du patch. Le fonctionnement du logiciel est très simple et intuitif, il faut ensuite plonger le nez dans le manuel (en anglais uniquement) pour comprendre les fonctions des divers objets. Encore une fois le manuel est bien organisé et l’on peut rapidement se faire une interface simple.

La deuxième grande force de JazzEditor c'est que l'on peut affecter des expressions à chaque objet.
C'est à dire que l'on va écrire une formule qui renverra une valeur en fonction d’une autre et qui du coup pourra contrôler une autre valeur MIDI ou le paramètre d'un objet dans le Lemur.
Ce qui ouvre ses possibilités à l’infini (ou presque), enfin tant que la tête ne fume pas car ça se complique un peu.

Le Lemur s'intègre très bien dans Max/Msp (grâce a l'OSC), JazzMutant propose des objets Max pour dialoguer avec le Lemur ce qui permet par exemple de créer un patch Max pour contrôler des valeurs DMX (contrôle de la lumière) et qui peut transformer le Lemur en console lumière tactile pour des spectacles.

Le Lemur est donc une machine assez hallucinante, car elle peut ainsi dire tout faire ou tout contrôler. Sur le site de JazzMutant se trouve un forum d'utilisateurs où l'on trouve nombre de réponses à ses diverses questions ainsi que de nombreux patchs faits par les utilisateurs.
Par exemple, on peut transformer son Lemur en Monome grâce au Molamur (nom du patch) et ça marche vraiment bien. On peut charger des patchs tutorials, ou un patch qui permet de contrôler le TotalMix de la carte son fireface de RME…

 

Le service après vente

Pour la petite histoire, lorsque j'ai reçu le Lemur il avait un défaut de fabrication. Il y avait une bulle en haut a gauche. Je l'ai donc renvoyé à Espace Clavier à Bordeaux (où je l'ai acheté) qui l'ont amené chez JazzMutant (à Bordeaux aussi) qui est ensuite rentré en contact avec moi. Ils m'ont renvoyé le Lemur réparé via UPS directement chez moi. Je n'ai été privé de mon Lemur qu’une semaine et 2 jours, ça a donc été très réactif.

 

Le point noir

Il en faut bien un.
Le Lemur ne fonctionne pas avec Pro Tools icon sad .
L'équipe de JazzMutant dit travailler dessus et à l’heure où j'écris ces lignes sort une version 2 du programme du Lemur (et du JazzEditor)
qui corrigera peut être ça. Je crois néanmoins qu’il n'est pas facile de dialoguer avec Digidesign.

 

Conclusion

Bref vous l'aurez compris, j'aime beaucoup cette machine de part toutes ses possibilités.
Il faut quand même un temps d'adaptation pour s’habituer au tactile et il faut se creuser l'esprit pour créer ses interfaces. Je pense que c'est un très bon investissement, il faut quand même sortir 2399 euros pour s’offrir l'animal, mais je le referais sans hésiter.

 

Par Dacoutu, octobre 2008.


Discussions sur cet Article dans le Forum...


Lu 2641 fois

Dernier de david Couturier

Plus dans cette catégorie : « Nagra VI AVID Mojo »