mardi, 12 mai 2009 00:00

Nagra LB

Écrit par

lb face_200Nagra (de "on nagra", "il enregistrera" en polonais), une légende... Sûrement LA marque mythique du monde audio depuis plus de 50 ans, lancée par un polonais de génie expatrié en Suisse en 1943, Stefan Kudelski... Aujourd'hui encore, à l'heure du tout numérique, certains ingénieurs du son ne jurent toujours que par le Nagra IV et ses magnifiques préamplis micro.

Cela faisait un moment que le Nagra LB était attendu. Remplaçant voir successeur de l’Ares BB+, il est principalement destiné au monde de la radio.

Le Nagra LB

(article mis à jour le 15/02/2010)


Premières impressions

Tout d’abord, la machine est vraiment petite (comme on peut le voir sur les photos), on retrouve le même système que pour le Nagra VI avec un bloc d’alimentation qui vient se fixer sur l’arrière de la machine. On y met huit piles R6 AA et il y a une connexion possible sur la gauche pour alimenter sur secteur ou recharger les accus. Nagra a eu la très bonne idée de fournir pour son alimentation secteur quatre adaptateurs secteur pour pouvoir profiter des alimentations d’autres pays (bien vérifier d'ailleurs si vous êtes possesseur que vous les ayez bien, il y a eu des oublis dans les colis). Un switch est présent sur le bloc o l’on dispose les piles pour sélectionner les différentes piles (rechargeables ou non), ceci permet à la machine de choisir si oui ou non les accus doivent être rechargés lors de la connexion sur le secteur. L’appareil est léger et robuste. On est loin des machines entièrement en plastique.

Côté ergonomie

Les fonctions de base sont facilement accessibles, à part les réglages de fréquences d'échantillonnage et de quantification qui se règlent sur l'écran supérieur et que l'on sauvegarde sous forme de template (qui seront rappelé sur l'écran principal). Pour rester dans la tradition Kudelski, Nagra a équipé l'appareil de leur fameuse et non moins classique molette multi-fonction, à laquelle tous les preneurs de son radio, documentaire et cinéma sont habitués et qu'on retrouve même chez la concurrence (sur le Cantar d'AATON pour ne pas le nommer), preuve de son efficacité. Un mode nuit pour l'écran a été rajouté sur l'un des derniers OS pour éviter de gêner le preneur son dans des lieux où il doit se faire discret. La machine est très orientée radio et reste assez bridée pour d'autres domaines d'utilisation, par exemple vous ne pouvez pas écouter les prises faites avec des réglages de fréquence, canaux, quantification, formats différents. Pour écouter une prise Stéréo, 24bits, 48khz vous devez avoir ces réglages chargés sur la machine. Si vous êtes en Mono, 24bits, 48khz vous ne pourrez pas les écouter (sur l'écran principal). De plus des fonctions comme les métadatas ne sont pas prises en charge, après plusieurs demandes des utilisateurs de la machine, Nagra nous a clairement fait comprendre que pour des évolutions software dans d'autres domaines il fallait attendre les futures versions du Nagra LB.

Dans le détail

Le Nagra LB est un magnétophone deux pistes, enregistrant sur mémoire flash interne 2gb et/ou carte Compact Flash ou disque dur/clé externe. Il est possible de changer en plein enregistrement la Compact Flash par une autre, sans que l’enregistrement ne soit perdu ou interrompu. Il dispose de deux entrées analogiques, sur lesquelles on peut choisir séparément; sensibilité (line, 2mV/Pa, 15mV/Pa) et 48V par switch. Une entrée numérique AES/EBU est également disponible, à noter que celle-ci ne détecte pas pour l’instant la fréquence d'échantillonnage transmise, il faut la lui spécifier manuellement dans les menus. 

Au niveau des sorties, on dispose d’une sortie casque avec un switch pour une écoute mono ou stéréo qui présente encore un problème : Son niveau de sortie. Dès que l'on écoute le niveau du casque doit être élevé (7/10) pour entendre convenablement, Nagra a prévu prochainement un retour dans son usine pour corriger ce problème. La sortie casque peut également décoder du MS (non réglable). Il y a un HP sur la face supérieure, une sortie AES/EBU en XLR et deux XLR de sortis. Pour le niveau de sortie, on peut choisir dans les menus entre +6dBu, +12dBu et +15dBu. Les connections informatiques sont très nombreuses. Il y a deux connectiques USB. L’une en USB A pour brancher une clé USB et y déposer des sons, ou pour brancher une clé bluetooth permettant le transfert de fichier. L’autre USB est de type B (femelle) pour y brancher un câble et monter le disque flash interne et la compact flash sur un ordinateur. Il y a également une connectique réseau RJ45, qui permet de parcourir le LB en FTP. Cette connectique pourrait permettre de faire du streaming si des codecs étaient développés, mais Nagra semble privilégier cette avancée pour un LB Phase 2 ou Phase 3. Le débit en transfert est limité à 2mb/S en RJ45. Est présent également un port “extension” pour du RS232 pour diriger le LB à distance avec une télécommande qui n'est toujours pas disponible. On peut lire ceci dans le manuel ;
In TEST mode: 
• Rec / New index: First impulse starts the recording, the following impulses will create new indexes. • Rec / Stop: First impulse starts the recording, second impulse stops the recording, third impulse starts the recording etc. 
• Rec / Cue: First impulse starts the recording, second impulse creates a first marker (Cue 1), third impulse creates a second marker (Cue 2) etc. Stop recording can only be made by turning the main selector to the STOP position. In STOP mode: 
• Cue / Play: First impulse starts the playback. Second impulse creates a first marker (Cue 1), third impulse creates a second marker (Cue 2) etc. Stop playing can only be made by turning the main selector to the TEST position. • Start / Stop play: First impulse starts the playback. Second impulse stops the playback. Third impulse starts the playback from previous position etc. 
• Fader Start Play: Contact closed starts the playback, contact open stops the playback. 

Il reste quand même un absent qui est le TimeCode. Nous espérons que Nagra saura trouver un moyen de l'implanter sur cette machine. Plusieurs fois dans le manuel on peut voir que cette fonction est abordée notamment dans les préférences du firmware avec la mention “Ext Sync”. D'après Nagra, il y a plus de chance de le croiser sur des versions améliorées du LB.

Côté face avant, on retrouve un écran avec luminosité réglable (switch trois positions, 2 choix de luminosité et un affichage du niveau de batterie sous forme de texte, nous attendons une jauge graphique). Dans le dernier OS un mode nuit a été ajouté suite à une demande des utilisateurs. Malheureusement ce mode nuit s'active sur la face supérieure de la machine et non sur la face avant, c'est loin d'être le plus pratique. Il y a également l’ensemble des contrôles classiques pour tout ce qui est lecture des sons, les potards pour le volume (qui sont linkables), un 1kHz de référence, la possibilité d’utiliser le micro interne et un bouton Cue pour créer des index. L'échelle de niveau qui était en modulo a été changée dans le dernier OS pour passer en dBfs avec une max de 0dBfs.

Le firmware

A l’heure où l’article est modifié, la machine tourne sous V1.105, le cinquième OS que j'ai pu tester, où il persiste encore quelques légers bugs, mais Nagra a su au bout d'un an corriger la majorité des problèmes. Le LB a deux écrans, ce qui est particulier à gérer puisque certaines fonctions ne peuvent être changées que sur la face supérieure du LB. Un peu déroutant au début, on cherche sur l’écran de face sans trouver alors qu’il faut placer la sélecteur sur la position Stop, maintenir le switch multifonction trois secondes et l’écran supérieur s’active. On peut alors y choisir de nombreuses options comme la fréquence d'échantillonnage, la quantification, le nombre de canaux... 
On retrouve également les options de communication (bluetooth, FTP). Pour changer de type d’enregistrement sur l’écran de face, vous ne pouvez le faire qu’avec les templates. Le but des templates (maximum 4) est de rassembler tous les choix faits dans les préférences sur le menu supérieur et de les rappeler rapidement sur l’écran principal. On peut y intégrer dix-neuf paramètres comme ; filtre, type de fichier, type de sortie, niveau de sortie, nom de fichier, limiter... Les templates peuvent être sauvegardées sur la Compact Flash et rappelées de n’importe quel Nagra LB. Une fonction pratique pour les entreprises qui pourraient posséder plusieurs machines. On retrouve ce système de fonctionnement sur des caméras numériques professionnelles... Le filtre coupe-bas est général et ne peut pas être assigné sur une des deux tranches, il n’est également pas configurable, et Nagra ne prévoit malheureusement pas d'évolution de celui-ci. Ce qui est bien dommage, car il est beaucoup trop efficace.
Le limiter peut quant à lui être assigné à la piste que l’on souhaite. Le mode Ganged permet de limiter les deux pistes quand l’une détecte un niveau trop élevé.
La machine propose un pre-record de trois secondes qui fonctionne quand la machine est un mode Test. Des fonctions de routing sont également présentes et permettent de faire à peu près tout ce que l’on souhaite. 

Pour les mises à jour c’est très simple, il faut les mettre sur la compact flash et ordonner au LB dans les menus d’installer l’update.

Fonctions d'édition

Les fonctions d’éditions sont très basiques, mais pour de l’itw radio ou pour de l’édition de son façon “cut” c’est suffisant, n'attendez pas faire plus. On peut par exemple facilement supprimer un click ou une annonce sur un son. Pour les personnes qui ont travaillé sur les stations de montage audio Akai, vous n’aurez pas de problème, pour les autres après la lecture de la page du manuel vos pourrez l'utiliser avec aisance. L’export de l’EDL (Edit Decision List) de votre montage est également possible. Attention l'édition des sons est limitée aux sons ayant une quantification inférieure à 24bits et de fréquence 48khz, ce qui rend cette fonction réservée à certains...! Il est un peu compréhensible de ne pas avoir étendu l'édition aux sons en 44.1kHz, nous espérons que ceci sera fait.

Sur le terrain

La machine dispose d'une petite sacoche très simple, mais solide avec une bandoulière matelassée. L'appareil vu sa taille est vraiment faite pour les personnes ayant besoin de se déplacer sans avoir une machine trop lourde et trop encombrante tout en étant solides. Le fait d'avoir des templates permet de charger très rapidement la majorité des paramètres définis de la machine. La Nagra met cinq secondes pour se démarrer et lancer un enregistrement et il n'y aucun temps d'attente à la fin de la prise comme on pourrait le rencontrer sur d'autres machines. Son système d'alimentation est également bien conçu, on peut sans problème passer d'un système batterie qui se recharge sur secteur, à un système de pile classique. Dans tous les cas l'autonomie est autour de 5h.
Le son est assez beau malheureusement certaines machines rencontrent des problèmes de rayonnement lié à l'écran (fréquence à 16000hz) qui disparait quand on change la luminosité de l'écran (TOUJOURS????). De plus quand la machine démarre on peut entendre un "scratch" fort de quelques millisecondes qui oblige a retirer son casque à chaque allumage de la machine. Nagra n'a toujours pas réussi à corriger ce problème complètement mais à le réduire.

Conclusion

La machine était annoncée comme un excellent successeur de l'Ares BB+, elle a souffert de beaucoup de bugs à sa sortie début 2009. Le groupe google sur le Nagra LB a pu recenser de nombreux problèmes rencontrés sur la machine et Nagra a su pour la plus part les prendre en compte. Vers fin 2009 avec l'os 1.104 puis 1.105 le Nagra est devenu clairement plus stable. Il est tout de même dommage que Nagra bride son développement au monde de la radio pour cette machine. Toutes nos demandes pour l'insertion de metadatas, d'un time code, de l'édition des sons dans différentes fréquences et quantifications ont été refusée car clairement le Nagra LB a été développé pour la radio et n'évoluera que dans ce sens. La machine reste donc chère pour un bi-piste, compter plus de 2500€ ainsi que les micros, câbles, protections que vous devrez utiliser avec. La qualité de son est là mais la qualité de fabrication de Nagra que certains ont connue n'est plus tout à fait la même malgré les efforts répétés de l'équipe de developpement audio.

La machine lors de sa sortie il y a un an a beaucoup évolué depuis, surtout à la fin de l'année 2009 d'où les modifications sur cet article. Nagra a su écouter les appels répétés des utilisateurs.

Je serai ravi d’ajouter à ce test, l’avis d’autres utilisateurs comme l’avait fait Dorian Darcourt pour l’article sur le Nagra VI. N'hésitez donc pas à m’écrire Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Je remercie Yann-Dominique Begault de Y.E.S. Audiovisuel ainsi que Francis Guerra de Nagra France pour leurs attentions vis à vis des utilisateurs.


Points positifs
- Qualité de son
- Possibilité de communication 
- Autonomie

Point négatifs (noté avec l'utilisation du firmware Os 1.105)
- Pas de métadatas, ni de nommage selon scène/prise
- Scratch au démarrage
- Des problèmes de blindages avec les paraboles Telinga
- Pas de timecode
- Editing impossible aux dessus de 48khz ainsi qu’en 24bits

 

lb face_200 lb size_200 lb dos_200
lb input_200 lb out_200 lb top_200
lb edit_200 lb screen

Spécifications techniques

Recording 
Internal storage 2 GB NAND Flash memory 
Removable media Compact Flash type II / III (Hot Swappable) 
Disk format FAT 16 / 32 
Recording Method Linear digital PCM, MPEG 1 layer 2 or MP-3 
File type 16 / 24 bit Broadcast Wave File BWF (WAV) 
A/D & D/A conversion 24 Bit Sigma-Delta 
Bit rates 32 kbits/s up to 384 kbits/sec 
Tracks 2 individual 
Sampling Rate 44.1, 48 kHz, 88.2, 96 and 192 kHz 
Recording capacity 1hr 24 bit 48 kHz per GB of disk / memory 
Pre-recording buffer Programmable (Maximum 3 seconds)
Display 2 x Colour LCD 
Level meters On colour display AND by LED 


Inputs
Digital input XLR 3-pole 
Analogue inputs 2 x XLR Microphone (Dynamic, +48V Phantom) / line 
Microphone input sensitivity 2 and 15 mV/Pa selectable 
Limiters On microphone inputs 
Line input sensitivity Adjustable from -6 dBm up to +24 dBm for 0 dBFS recording 
THD at 1 kHz <0.1% mic="" 0="" 01="" line="" measured="" on="" aes="" out="" br=""> Frequency response Mic, 10Hz - 48 kHz ± 0.5 dB, Line ±0.2 dB (measured on AES out) 
Signal-to-noise ratio >100 dB 
Input level adjustment range 50 dB Mic and from -6 to +24 dB Line 
Input filters LFA (with vortex filtering) 
Internal microphone Electret on the front panel 

Outputs
Analogue line output XLR 4.4V max (+15 dBm) 
Digital output XLR AES-3 (24 bit or 16 bit) 
Headphones Stereo 6.3mm (¼”) Jack 50 Ω 
Internal speaker 0.2W 

Other 
USB Host USB 2.0 connector type "A" 
USB Device USB 2.0 connector type "B" 
M/S Decoder Switchable 
Ethernet RJ 45 connector max. 2MB/s 
Bluetooth External dongle on USB Host 

General Dimensions 175 x 65 x 185mm (W x H x D) (Incl. battery box) 
Weight 1.4 kg (3 lbs) (Incl. batteries) 
Power supply External 9 - 15V 
Power Consumption Approximately 2W (160mA on 12V) 
Charge time Approximately 3 hours (with NimH cells) 
Battery life > 8 hours (8 "AA" Alkaline cells)

 

A noter qu'un groupe privé google à été créé pour les propriétaires du Nagra LB. Vous pouvez les rejoindre ici

Par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Discussions sur cet Article dans le Forum...

Lu 8460 fois