lundi, 30 août 2004 00:00

Spectrasonics Atmosphere

Écrit par Pascalis

atmosphere-home

Première approche

Atmosphère est un «Synthétiseur Virtuel» présenté sous forme de plug-in, utilisable sur quasiment tous les séquencers du marché. Une Banque de sons exclusive est fournie avec 3.7 Gigabytes de données issues de la plupart des Synthés Hard (du Mellotron au Virus Indigo, en passant par le Jupiter 8…), Soft (du Reaktor à Absynth en passant par ESX 24), et d’effets (de la Lexicon 480 à L’Eventide DSP 4000, en passant par les égaliseurs Langevin). Bref, que du beau monde… Le Maître d’œuvre de cette belle affaire n’est autre que Mister Eric Persing, fondateur de Spectrasonics (vous savez, Distorted Reality…). Son travail de Sound designer berce vos oreilles depuis bientôt 20 ans, le D 50, c’était déjà lui! Quasiment tous les synthés et sampleurs Roland ont eu leur banque de sons créée par cet homme. Pour revenir à Atmosphère , celui-ci est proposé dans tous les formats de plugins: VST, MAS, Direct Connect et Nuendo. A noter qu’il peut-être utiliser en version standalone, s’il est installé sur un autre ordinateur (VSTi).

 

Sonorités et caractéristiques

 atmosphereAtmosphère est orienté PADS: plus d’un millier de «presets» est proposé, chaque son étant l’addition de 2 textures (layers), les volumes de chacun étant réglables, ainsi que leurs sons interchangeables (on peut soit garder les sons proposés, soit en changer un, etc.). Tous les paramètres (filtres, enveloppes, modulation, etc.) sont modifiables et automatisables via un contôleur MIDI, excepté avec Protools qui ne peut gérer l’automation que via la molette assignable. Toutes les modifications apportées à vos présets seront bien sur sauvables, le “total recall“ est donc offert. La qualité des pads est remarquable (32 bit débrayable), que ce soit pour un simple “tapis“ ou pour une utilisation “Sound Design“, tous les styles sont présents et les presets proposés peuvent servir de base à une production très soignée. Tout l’art (et la difficulté donc) se trouvant dans la manière de jouer des paramètres proposés pour en faire un son personnel. Notons au passage que les sons couvrent un large spectre, attention à ne pas laisser votre Playback se faire envahir par la bête! Gourmand en mémoire vous devrez compter une Centaine de Mo pour faire tourner 8 plugs.

Conclusion

Pour conclure, le seul défaut de ce plug-in risque d’être sa qualité, à savoir qu’il risque fort de se retrouver rapidement sur toutes les productions , pubs, etc., d’ici à très peu de temps… D’ailleurs, moi-même... Attention cependant à sa license, un peu restrictive (pour les prods). Le prix de 350 Euros/Dollars est raisonnable si l’on devait le comparer à l’achat des synthés Hard nécessaires pour obtenir des sons équivalents, le talent dEric Persing étant compris dans le prix.

Pascalis.


Discussions sur cet Article dans le Forum...

Lu 1844 fois