mercredi, 09 janvier 2008 00:00

Interview de Francois-Xavier Ballon de France 3

Écrit par

fxballonport

Nous somme heureux de vous présentez une nouvelle interview réalisée pendant la dernière coupe du monde de rugby. Nous avons eu la chance de nous entretenir avec François Xavier Ballon du car HD de FR3 Lille, sur les technologies audio mise en œuvre pour un match de rugby.

Retrouvez donc dès maintenant l'interview.

 

icon rss-podcast  Cette interview est écoutable en intégralité sur le Podcast SDO

Pour télécharger l'interview : Interview de François-Xavier Ballon

Pour l'écouter directement, utilisez ce petit lecteur :  {play}images/articles/itwxavierballon/rugby final Vcourte6161107 mix.mp3{/play}


F.X. : Je travaille sur un car de France Télévision qui a été commandité pour TF1 pour la Coupe du Monde de Rugby, essentiellement parce qu'il s'agit d'un car HD, ce qui était la condition pour travailler sur la Coupe du Monde .

small FX_BALLON_FR3F.X. : Nous utilisons essentiellement des voix embeddées SDI qui permettent d'envoyer à la fois un signal stéréo LtRt et un signal 5.1 encodé en Dolby E, et puis éventuellement de la mono et des voix parallèles divergées, comme le micro de l'arbitre et d'autres micros divergés à la demande.

F.X. : Il fallait choisir un système qui soit uniforme sur tous les stades. Le choix s'est porté sur l'Holophone. Tous les stades sont équipés du même système, par soucis d'avoir un son le plus approchant d'un match à l'autre. De surcroît comme les matchs s'enchaînent parfois à l'antenne, il faut que le résultat soit le plus uniforme possible.

F.X. : Là le micro Holophone est placé en hauteur au-dessus de l'entrée des joueurs. On obtient une image cohérente sur le 5.1 mais c'est effectivement toujours perfectible. On aurait pu le placer plus haut, peut-être suspendu au-dessus de la tribune, mais cela demandait une infrastructure et un temps d'installation beaucoup plus conséquents.

F.X. : L’important c’est d’avoir une image globale cohérente avec les appoints que l’on va pouvoir y mettre et notamment la captation du terrain. Tout cela fait partie d’un choix qui est fait avec les gens du son mais aussi avec l’organisation et les contingences que ça sous-entend, c’est à dire ne pas gêner les officiels ou même le public, il y a quand même beaucoup de chose qui rentre en ligne de compte.

F.X. : L’Holophone ou n’importe quel système de prise son 5.1 est fait pour donner la base d’ambiance du stade. Donc on ne capte pas du tout les phases de jeu, les frappes, l’ambiance du stade. Il y aurait du retard à gérer si l'on captait le son du terrain sur l'holophone, mais n'est pas le cas.

F.X. : Il n'y a pas de traitement particulier sur l'holophone car c'est une ambiance classique, après bien sûr elle est traité en dynamique et en fréquence comme n'importe quel type de micro, mais on va surtout traiter la dynamique sur les micros autour du stade, essentiellement des micro directif pour aller chercher les phases de jeux, comme tout les stades j'imagine avec des KMR81 et KMR82 Neumann, on va avoir une dynamique beaucoup plus importante sur ces sources ponctuelles donc on va les traiter plus précisément en dynamique.

small Car_HF_FR3F.X. : La voie LFE n'est pas un canal qui doit être envoyé en permanence au même titre que les 5 autres canaux, c'est un canal d'effet comme on peut le retrouver en cinéma sur des grosses actions spectaculaire. On n'alimente le LFE en permanence, bien souvent sur beaucoup de systèmes ça viens plus pervertir l'image globale qu'autre chose, donc là le choix a été fait sur tout les stades de couper ce canal sur l'encodage Dolby E.

F.X. : En type de traitement et de compression en sortie de console on va avoir tendance à mettre les phases de jeux et le son du terrain sur l'avant, gauche droite et centre, sachant que le centre est aussi alimenté par les commentateurs, locaux ou étrangers selon les chaînes, et à l'arrière on alimente essentiellement avec les voies arrières de l'holophone, de manière à avoir la position virtuelle d'un spectateur dans le stade. On va avoir tendance à compresser et retenir un peu plus l'avant, pour réduire la dynamique à l'avant, permettant d'avoir un peu plus de présence à l'avant et de la dynamique à l'arrière, de manière à donner une sensation générale plus spectaculaire lors des envolées d'applaudissement, ou l'arrière va revenir remplir l'espace et donner des choses plus sympathiques à ce niveau là.


Par Alexis Laurent, Benoit Tigeot, ADSR, et Biton
Merci pour le soutien de l'equipe de SDO.


[]Commentaires sur cet Article dans le Forum...


Lu 2794 fois